Anne Hidalgo citation et portrait
Politique,  Superwomen

#18 Anne Hidalgo : ses 10 secrets de réussite

Anne Hidalgo portrait
© Reuters

Qui est Anne Hidalgo ?

Anne Hidalgo est une femme politique française née en Espagne en 1959, membre du parti socialiste. Première adjointe au maire de Bertrand Delanoë de 2001 à 2014, elle est élue en 2014 à la tête de la mairie de Paris alors qu’elle a 54 ans, devenant la première femme maire de la capitale et l’une des personnalités socialistes les plus influentes sur le plan national. Porteuse de projets ambitieux, elle ne fait pas toujours l’unanimité et ses choix audacieux parfois impopulaires lui valent des critiques peu élogieuses. Immigrée, mère de 3 enfants, la Reine Maire de Paris* a pourtant obtenu la victoire de la candidature de Paris aux JO de 2024. Combative à l’identité politique affirmée, Anne Hidalgo est loin de se laisser décourager par ses détracteurs et prépare déjà sa campagne pour les municipales de 2020. Alors quels sont les 10 secrets de réussite de Anne Hidalgo ?

Les 10 secrets de réussite de Anne Hidalgo

Secret n°1 : Soyez engagé

Anne Hidalgo a un profil plutôt atypique et rien ne la destinait à devenir Maire de Paris. Fille d’immigrés espagnols, elle fuit en 1961 la misère et le franquisme pour rejoindre un quartier populaire de Lyon. Elle monte ensuite à Paris comme inspectrice du travail, s’engage dans les luttes syndicales et adhère au parti socialiste en 1994. Elle fait ses premiers pas en politique, notamment auprès de Martine Aubry. Puis elle rencontre son second mari Jean-Marc Germain, bras droit de la maire de Lille et député PS depuis 2012. Encore inconnue, elle est propulsée numéro 2 de Bertrand Delanoë, maire PS sortant en 2001, et est en charge notamment de l’égalité hommes/femmes.

Féministe depuis toujours avec un père plutôt macho, Mme Hidalgo défend courageusement la parité des têtes de liste et du non-cumul des mandats. Bobo écolo, ses décisions audacieuses, notamment contre les automobilistes, n’ont pas bonne presse. Elle y croit, elle ose, et continue de défendre ses convictions malgré tout.

anne-hidalgo-maire-de-paris-ceremonie
Anne Hidalgo, maire de Paris – Cérémonie du 75ème anniversaire de la libération de Paris, le 25 août 2019. © JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Secret n°2 : Soyez patient

La réussite sourit à ceux qui sont prêts à se former et à apprendre, loin des projecteurs. Anne Hidalgo en est la preuve. Première adjointe au Maire pendant 13 ans, elle a fait ses armes dans l’ombre du maire PS Bertrand Delanoë. Souvent décrite comme discrète, effacée et timide, elle s’est imposée avec le temps parmi les siens, parvenant à vaincre sa rivale UMP, ancienne ministre de l’écologie Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM), malgré un climat peu favorable à la gauche. L’éternelle seconde est enfin devenue première, à force de persévérance et de patience.

Secret n°3 : Soyez déterminé

“Elle est douce, chaleureuse, séduisante et en même temps tenace et très déterminée.”

Bertrand Delanoë (L’Express, septembre 2013). 

Ancienne élève brillante, plutôt effacée, on la découvre comme quelqu’un d’autoritaire dans ses fonctions. L’une de ses phrases fétiches, c’est “j’en ai rien à battre”. Une expression pas très élégante, mais qui démontre une forte détermination, peu encline à se laisser influencer ou démonter. Une manière de marquer son territoire aussi, dans une arène fortement masculine.

“L’univers de la politique est construit sur des codes faits par des hommes et pour des hommes. Pour certains, partager le pouvoir n’est pas possible. Durant mon premier mandat, il n’y a pas eu un jour, en me levant, où je ne me suis pas posé la question : « Est-ce que je reste ou est-ce que je fais autre chose de ma vie ? » En tant que femme, c’était très très très lourd. Et je suis restée !”

Anne Hidalgo et Bertrand Delanoë
Anne Hidalgo reçoit les insignes de Commandeur de l’Ordre d’Isabelle la Catholique, à l’Ambassade d’Espagne à Paris, le 13 juillet 2010. Ici avec Bertrand Delanoë
© Abaca

Secret n°4 : Ayez des objectifs clairs

En mai 2012, Anne Hidalgo se voit proposer un ministère, qu’elle refuse. Dès 2009, elle a une idée claire sur ce qu’elle veut : succéder à Bertrand Delanoë et rester concentrée sur Paris. Malgré une faible notoriété, elle se lance dans une longue campagne modeste pour les élections municipales en septembre 2012 qui durera 19 mois, l’une des plus longues de l’histoire. Pas à pas, elle fait union avec le PCF (Parti Communiste Français) et le PRG (Parti Radical de Gauche), présente son programme patiemment élaboré en 2013 et signe entre les deux tours de l’élection un accord avec les écologistes d’EELV (Europe Écologie – Les Verts).

Cette victoire est l’aboutissement de petites actions menées quotidiennement, en direction d’un objectif très clair, celui d’être à la tête de la Mairie de Paris.

 

Secret n°5 : Soyez empathique

“Elle a une empathie réelle, presque instinctive.”

António Costa

“Elle a un rapport facile avec les gens et une empathie réelle, presque instinctive. Lorsque nous nous promenons dans les rues de Lisbonne et que les gens viennent nous voir, je vois bien à quel point elle est curieuse des personnes qu’elle rencontre et comment les gens viennent spontanément à elle”, confie António Costa, premier ministre socialiste du Portugal.

Tous ceux qui l’ont vue “en vrai”, racontent une femme simple, adorable et et attentionnée, “qui pose des questions et s’intéresse aux réponses” et qui a l’embrassade facile et chaleureuse, même si sa fonction peut l’amener parfois à paraître dure et butée.

Secret n°6 : Ne vous laissez pas impressionner par les critiques ou les rumeurs

Depuis ses débuts comme maire de Paris, Anne Hidalgo en a vu de toutes les couleurs. Cible d’un “Hidalgo bashing“*, elle évoque non seulement les critiques et les attaques, en réaction à ses décisions politiques impopulaires. Lorsqu’on a de telles responsabilités, on ne peut pas plaire à tout le monde et il faut s’attendre à trouver des opposants sur son chemin. Évidemment, ce qui est plus difficile, c’est de devoir endurer des coups bas, des mensonges et des rumeurs. À titre d’exemple, on a voulu faire croire à son plus jeune fils qu’il était issu d’une liaison avec l’ancien président François Hollande.

“Des gens ont essayé de lui faire payer le fait qu’il soit mon fils”, déplore-t-elle. Les rumeurs sont infondées et personne n’y échappe. Anne Hidalgo a toujours fait attention avec son mari à être très à l’écoute et à communiquer. Les critiques sont dangereuses si vous leur donnez du pouvoir. Protégez-vous donc tant que possible des détracteurs sans états d’âme mais ne les laissez pas contrôler votre vie.

Secret n°7 : Prenez soin de votre famille

Anne Hidalgo est à la fois maire et mère. Mère de trois enfants, elle pense toujours à rapporter un petit cadeau à chacun lors de ses déplacements. “Leur gaieté, leur entrain me donnent de la force”, confie-t-elle. Tous les matins, elle avait l’habitude de conduire son petit dernier Arthur pour en profiter au maximum, alors que les deux premiers avaient déjà gagné leur indépendance. L’attention que l’on porte aux enfants, c’est aussi ce qu’ils retiennent. Le temps ne revient plus, il faut le prendre au vol.

Aujourd’hui, elle peut être fière de son fils, qui est devenu à l’âge de 16 ans le plus jeune Français à traverser la Manche à la nage, en parcourant 51 km en 9h47.

Anne Hidalgo et son mari Jean-Marc Germain
©BestImage

Secret n°8 : Soyez convaincu que vous pouvez y arriver, même si vous êtes une femme

“Si j’étais un homme, ça ne serait pas la même chose.

Anne Hidalgo, sur le sexisme en politique

Anne Hidalgo dénonce le fait que les femmes politiques soient perçues comme autoritaires dès lors qu’elles agissent. Elle a souvent été l’objet d’interrogations sur ses capacités à avoir l’autorité nécessaire à la fonction de maire de Paris. “Vous n’entendrez jamais cette question au sujet d’un homme”, avance-t-elle. “Quand j’ai été élue en 2001 (…) j’ai été attaquée dès le début: ‘Elle ne pèse rien’, ‘Elle ne représente rien'”, précise-t-elle.

“Avant d’être élue maire, j’étais la numéro 2 loyale et fidèle, la pâle figure sans charisme de Bertrand Delanoë, que jamais je n’arriverais à égaler. Et puis je suis élue, je fais mon job et je deviens autoritariste et dure. Quand vous gérez une ville de 2,3 millions d’habitants et de 8 milliards de budget, bien sûr qu’il faut savoir où l’on va, je suis une patronne, il faut manager les équipes, dire non. Il faut écouter – on n’a jamais travaillé aussi collégialement –, mais malgré ça, ce mot sort. Cela signifie toujours, selon moi, l’illégitimité des femmes à exercer l’autorité“, clame-t-elle.

La réalité, c’est que pour faire sa place dans un environnement majoritairement masculin, il faut en vouloir et avoir la conviction que c’est possible. “J’ai démarré très jeune, à 23 ans. J’ai mis en place des stratégies de survie, bosser dix fois plus que tout le monde, enfin… que les hommes. Afin de montrer, par ma compétence, qu’il n’y avait pas grand-chose à redire sur ma légitimité.” 

Secret n°9 : Osez croire en vos convictions

“Moi, je suis une femme de conviction.”

Anne Hidalgo

L’un des dossiers les plus emblématiques de la mandature de Anne Hidalgo, mais aussi l’un des plus polémiques, est la fermeture des voies sur berge en 2016, les fameux quais de Seine. À l’époque, cette décision avait provoqué le tollé des automobilistes et de vives oppositions politiques. “Aujourd’hui, plus aucun de nos adversaires politiques ne remet en cause le principe de piétonnisation des voies sur berge. Cette décision emblématique de son engagement en faveur de la réduction de la pollution et de l’espace public l’un des plus grands succès d’Anne Hidalgo », se félicite son premier adjoint Emmanuel Grégoire.

Les Parisiens se réjouissent désormais de pouvoir se promener sur les rives de Seines, dès l’arrivée des beaux jours, en échappant aux pots d’échappement. Moralité : il faut avoir le courage de ses opinions pour espérer améliorer la société, et avoir une vision claire sur le long terme pour être capable de faire face aux féroces oppositions.

Secret n°10 : L’union fait la force

Alors que Anne Hidalgo se présente pour un second mandat à la Mairie de Paris, elle affirme fièrement que sa campagne ne sera pas aux couleurs du Parti socialiste, mais de “Paris en commun”. Plutôt que d’arborer son étiquette politique comme font certains autres candidats, elle préfère se joindre à ce nouveau mouvement qui réunit à la fois des femmes et des hommes issus du PS, du Parti communiste, d’écologistes, de Génération.s, des centristes, des humanistes, mais également des Parisiens et Parisiennes qui souhaitent s’engager.

Pour atteindre son objectif, on a besoin de s’unir avec d’autres personnes qui partagent la même vision. C’est l’une des lois du succès, appelée le “cerveau collectif” ou “mastermind” par Napoleon Hill. Le socle de la campagne de Anne Hidalgo est l’écologie, avec notamment le “100% vélo”. Consciente de l’urgence climatique, elle veut avant tout créer la cohésion autour de ce projet commun, qui est de “se déplacer autrement qu’en voiture” et de faire de Paris une ville plus verte pour “rendre la ville aux piétons”.

 

Résumé des 10 secrets de réussite de Anne Hidalgo

1. Soyez engagé

2. Soyez patient

3. Soyez déterminé

4. Ayez des objectifs clairs

5. Soyez empathique

6. Ne vous laissez pas impressionner par les critiques ou les rumeurs

7. Prenez soin de votre famille

8. Soyez convaincu que vous pouvez y arriver, même si vous êtes une femme

9. Osez croire en vos convictions

10. L’union fait la force

Si vous avez apprécié cet article, merci de laisser un commentaire ci-dessous ou de le partager sur les réseaux sociaux. Faites un geste humain, participez vous aussi à la réussite de ceux qui vous entourent.


Notes

  • “Hidalgo bashing” : Le bashing (mot qui désigne en anglais le fait de frapper violemment, d’infliger une raclée) est un anglicisme utilisé pour décrire le « jeu » ou la forme de défoulement qui consiste à dénigrer collectivement une personne ou un sujet.

Sources

Articles :

Pour aller plus loin…

Couverture du livre Le lieu des possibles, Anne Hildago

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre cadeau de bienvenue : le guide "Trouver sa voie avec son cerveau droit : 7 questions qui ont changé ma vie".