Comment définir ses objectifs
Leadership

Comment définir vos objectifs en début d’année ?

Le premier jour de l’année, nous sommes souvent motivés à prendre de bonne résolutions, et cela est plutôt excitant. Malheureusement, la plupart d’entre elles restent des vœux pieux, qui se renouvellent d’année en année, et finissent par ne jamais se réaliser. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas été définis de la bonne manière, ni planifiés dans le temps. Je vais donc vous dire comment définir vos objectifs en début d’année, afin de mettre toutes les chances de votre côté pour les réaliser.

Pourquoi est-il important de définir vos objectifs ?

“Tout objectif défini, délibérément fixé et organisé dans l’esprit, avec la détermination de l’atteindre, sature automatiquement l’ensemble du subconscient jusqu’à ce que ce dernier influence et dirige les actions physiques du corps vers la réalisation de ce but.”

Napoleon Hill

  • 95% des gens qui échouent n’ont pas d’objectif bien défini dans la vie.
  • Les 5% restants qui atteignent le succès ont non seulement un objectif défini, mais aussi un plan précis pour la réalisation de cet objectif.

5 règles pour définir vos objectifs

1. Définissez vos objectifs en termes positifs

Dites ce que vous désirez qu’il vous arrive et non ce que vous ne voulez pas.

2. Soyez aussi précis que possible

  • À quoi ressemblent vos objectifs ?
  • Servez-vous de vos cinq sens pour les décrire. La description doit être sensoriellement riche (images, sons, odeurs, sensations tactiles).
  • Utilisez la méthode SMART pour définir vos objectifs (voir plus bas).

3. Projetez-vous dans l’avenir et définissez le score

Imaginez dès maintenant à quoi vous ressemblerez, ce que vous ressentirez et percevrez du monde extérieur quand vous aurez atteint vos objectifs. Pour savoir si vous y êtes arrivés, vous devez être capable de les mesurer. En effet, si vous jouez une partie de tennis sans tenir de score, vous pouvez être en train de gagner alors que vous avez l’impression de perdre. Votre perception peut vous trahir, alors sachez identifier les critères de votre échelle de progression.

4. Soyez le seul maître de votre destin

La réalisation de vos désirs ne doit dépendre que de vous. Vous ne devez pas attendre que les autres changent pour être heureux. Assurez-vous donc que vos objectifs concernent uniquement des choses sur lesquelles vous seul pouvez agir directement.

5. Vos objectifs doivent être écologiquement sains et désirables

Cette condition est fondamentale pour réussir sur le long terme. Vos buts doivent être bénéfiques à vous et aux autres. Vous devez donc imaginer les conséquences qu’aura sur l’avenir ce que vous souhaitez atteindre et choisir en toute conscience vos objectifs, pour qu’ils ne soient nuisibles à qui que ce soit.

La méthode SMART pour définir vos objectifs

SMART est un acronyme qui aide tous les leaders à fixer leurs objectifs avec plus de clarté, en respectant 5 indicateurs. Chacun des objectifs doit pouvoir répondre aux 5 critères en même temps.

S pour Spécifique et Simple
(en anglais : Specific)

L’objectif doit être personnalisé et adapté à votre contexte. Il doit également être simple à comprendre, clair, précis et compréhensible. Il doit être compréhensible par vous-même, pour être efficace car la complexité ralentit l’action; mais également par tous, pour que l’objectif ait une légitimité aux yeux de tous.

M pour Mesurable
(en anglais : Measurable)

Pour être mesurable, l’objectif doit être quantifié ou qualifié. Pour réaliser un objectif, il est primordial de définir un seuil afin de connaître le niveau, la valeur du score à atteindre. Il n’est pas possible de choisir un objectif que l’on ne peut quantifier ou qualifier car vous n’aurez aucun moyen de mesurer si vous avez finalement atteint votre objectif ou pas.

A pour Atteignable ou Acceptable et Ambitieux
(en anglais : Achievable, Acceptable and Ambitious)

L’objectif doit être suffisamment grand et ambitieux pour qu’il représente un défi et soit motivant, tout en étant atteignable, donc raisonnable, pour favoriser la confiance à pouvoir effectivement le réaliser et être plus facilement accepté.

R pour Réaliste
(en anglais : Realistic. On trouve également Relevant, qui signifie en français pertinent)

Un seuil de réalisme doit être défini à un niveau pour lequel le défi motivera suffisamment mais évitera l’abandon au fur et à mesure de la progression de l’objectif. Cela est assez proche de “atteignable” mais prend surtout en compte la situation réelle de la personne.

T pour Temporellement défini
(en anglais : Time-bound)

L’objectif doit être délimité dans le temps : une date butoir avec, éventuellement, des dates intermédiaires. L’objectif doit être clairement défini dans le temps par des termes précis comme « d’ici 3 mois » et non pas par des termes flous comme « le plus rapidement possible ».

Posez-vous 2 questions essentielles

1. Si vous saviez ne pas pouvoir échouer, que feriez-vous ?

2. Si vous étiez absolument certain de votre réussite, quelles activités et actions auriez-vous envie de poursuivre ?

Comment définir vos objectifs concrètement, pas à pas ?

1. Faites l’inventaire de vos rêves

  • Listez tous vos rêves, tout ce que vous voulez être, accomplir, posséder, expérimenter et partager.
  • Donnez une image mentale des gens, sentiments et lieux qui feront partie de votre vie, telle que vous la désirez.
  • À ce stade, il est important de ne pas penser à la manière dont vous allez les réaliser. contentez-vous juste de faire une description détaillée.
  • Abordez tous les domaines de votre vie (travail, famille, amis, santé, état physique, mental, affectif, émotionnel, social, matériel…) et classez vos rêves par catégorie.
  • Ne vous fixez aucune limite.
  • Attention à bien respecter les 5 règles.

2. Passez en revue votre liste et fixez-vous des dates limites

  • Pour fixer les dates limites, vous devez être réaliste et mesurer le temps dont vous aurez besoin pour y arriver, en prenant en compte votre réalité.
  • Faites un tableau avec la catégorie (le domaine de votre vie), l’objectif et le temps nécessaire pour y arriver (6 mois, 1 an, 2 ans, 5 ans, 10 ans, 20 ans…). Cela vous donnera la “deadline”, c’est-à-dire la date butoir pour le réaliser.

3. Choisissez pour l’année à venir vos 4 objectifs les plus importants

  • Pour choisir, prenez les objectifs qui vous intéressent le plus, pour lesquels vous voulez vraiment vous engager, qui vous apporteront la plus grande satisfaction ou qui auront le plus grand impact positif sur votre vie.
  • Demandez-vous pourquoi vous voulez ABSOLUMENT atteindre ces objectifs (soyez clair, concis et positif).
  • Demandez-vous pourquoi vous êtes certain de réussir.
  • Le POURQUOI est plus important que le COMMENT.
  • Faites un tableau à 4 colonnes avec 1) le n° de l’objectif, 2)  l’objectif, 3) pourquoi c’est si important pour vous de réussir et 4) pourquoi vous êtes certain de réussir. Une ligne = un objectif

4. Vérifiez que tous les objectifs respectent les 5 règles de départ

S’ils ne satisfont pas ne serait-ce qu’une seule de ces 5 conditions, vous devez changer d’objectif.

5. Établissez une liste des principales ressources dont vous disposez

  • Classez toutes vos ressources par catégorie.
  • Suivez les catégories suivantes :
    • Traits de caractère
    • Relations
    • Amis
    • Argent
    • Instruction/compétences
    • Temps disponible
    • Énergie

6. Concentrez-vous sur les moments de votre vie où vous avez le mieux utilisé ces ressources

  • Pour vous aider, repensez à vos réussites, ce que vous avez particulièrement bien accompli (dans tous les domaines de votre vie : le travail, les affaires, le sport, l’amour…)
  • Faites un tableau à 4 colonnes avec 1) le n° de ressource, 2) le domaine, 3) ce que vous avez fait et 4) ce qui vous donné l’impression d’avoir réussi. Une ligne = une ressource.

7. Décrivez le genre de personne que vous devriez être pour atteindre vos objectifs

Posez-vous les questions suivantes :

  • Vos buts demandent-ils une grande discipline ?
  • Un niveau d’instruction élevé ou certaines compétences spécifiques ?
  • Cela nécessite-t-il de changer votre manière de gérer votre temps ?
  • Quelles sont les qualités à développer ?
  • Les attitudes ? les croyances ? les comportements ?
  • Quel système de valeurs cela implique-t-il ?

8. Décrivez vos obstacles

  • Notez en quelques paragraphes ce qui vous empêche d’avoir en ce moment ce que vous désirez dans votre vie.
  • À partir de ce que vous avez écrit, faites la liste de vos limites.
  • Pourquoi n’atteignez-vous pas vos buts aujourd’hui ? (manque d’organisation, manque d’action ? Vous faites trop de choses à la fois  ou vous êtes concentré sur une seule chose et vous négligez d’autres choses importantes ? Vous avez peur de réussir ? d’échouer ?

9. Établissez un plan d’action

Prenez le temps de réfléchir à chacun des 4 objectifs principaux que vous avez définis et faites un plan d’action, étape par étape qui vous permettra de les atteindre.

  • Dans votre plan, commencez par ce que vous pouvez faire dès aujourd’hui.
  • Continuez en déroulant et en définissant les prochaines étapes (demain, après-demain, prochaines semaines, mois…)

10. Trouvez des modèles

Utiliser la méthode de la “modélisation”, qui consiste à prendre des modèles qui vous inspirent et qui ont réussi dans les domaines qui vous intéressent et dans lesquels vous aimeriez vous aussi réussir. Vous pouvez vous inspirer des articles sur les portraits de superwomen.

  • Ces modèles peuvent être des gens de votre entourage, ou des célébrités (encore vivantes ou pas)
  • Notez au moins 3 personnes qui ont accompli ce que vous désirez accomplir.
  • Définissez en quelques mots les qualités et les comportements qui leur ont permis de réussir.
  • Faites un tableau de 3 colonnes avec le nom du modèle, ce qu’il a accompli et les qualités et comportements qui leur ont permis de réussir.
  • Demandez-vous pour chacun de ces modèles quels conseils ils pourraient vous donner pour atteindre vos objectifs et notez l’idée principale (comment dépasser un certain blocage, comment dépasser certaines limites, sur quoi fixer votre attention, quelle information vous devriez aller rechercher…)

11. Imaginez votre journée idéale

  • Passez en revue chaque instant dans les détails, du moment où vous vous réveillez à celui où vous vous endormez. Créez cette journée de manière qu’elle corresponde à tout ce que vous désirez profondément.
  • Pour vous aider, répondez aux questions fondamentales (qui ? quoi ? où ? Comment ? Pourquoi ?). Par exemple : Qui serait à vos côtés ? Que feriez-vous ? Comment commenceriez-vous votre journée ? Où iriez-vous ? Que ressentiriez-vous en vous couchant à la fin de votre journée ?…

12. Définissez votre parfait environnement

Nos rêvent commencent dans le lieu où nous vivons. Pour réussir, vous devez savoir créer autour de vous une ambiance, une atmosphère qui vous inspire, qui nourrisse votre créativité, et vous aide à être tout ce que vous voulez être.

  • Choisissez donc un environnement qui vous permettra le mieux de vous épanouir.
  • Pour vous aider, posez vous ces questions :
    • Où voulez-vous être ? (dans la nature, au bord de la mer, à la montagne, dans un bureau ?…)
    • De quoi avez-vous besoin ? (ordinateur, peinture, téléphone…)
    • Sur qui pourriez-vous vous appuyer pour obtenir de façon certaine tout ce que vous désirez ?

Mon expérience

  • Je ne finis jamais une année sans faire le bilan : de mes réussites, des “échecs temporaires” qui me permettent d’en tirer une liste d’enseignements. Cela m’aide à faire une auto-analyse de ce que je dois encore améliorer, non pas dans le but ultime d’être meilleure pour être meilleure, mais pour être contente et fière de moi, et réussir à réaliser ce qui est important pour moi.
  • Je ne démarre jamais l’année sans définir mes objectifs. Les fêtes de fin d’année sont l’occasion pour faire le point sur mes objectifs passés, les adapter car ils peuvent avoir évolué ou ne plus être d’actualité du tout et les renouveler. Je planifie ma vie comme un projet. Cela peut paraître trop sérieux comme manière de faire, mais en réalité j’ai un plaisir fou à le faire. J’ai débuté ma carrière en entreprise en tant que chef de projets dans l’événementiel, et cela me paraît évident que pour qu’un projet se concrétise (qu’il soit personnel ou professionnel), il faut un objectif précis, une date, et une stratégie et un plan d’action pour le mettre en place. C’est juste logique. Dans la vie, c’est la même chose.
  • C’est tout à fait normal si vos objectifs changent car ils changent avec vous. Le plus important est d’adapter vos objectifs en fonction de qui vous êtes aujourd’hui. Cela n’a pas de sens de vous forcer à atteindre des objectifs, qui finalement vous donnent peu de satisfaction. Par exemple, gravir les échelons d’une société peut vous donner l’impression d’évoluer, mais si cela n’est pas ce qui vous rend vraiment heureux, alors changez d’objectifs.
  • J’applique la méthode des petits pas : je planifie mes objectifs sur l’année, puis je les divise et planifie en sous-objectifs par trimestre, puis par mois et par semaine.
  • Je révise mes objectifs chaque semaine et chaque jour : chaque fin de semaine, je révise mes objectifs de la semaine passée. Chaque jour, je prends 30 minutes le matin avant de commencer ma journée pour faire le point sur les actions les plus efficaces, qui vont me permettre de réaliser mes objectifs hebdomadaires. Ces objectifs hebdomadaires correspondant à des sous-objectifs mensuels, qui correspondent eux-mêmes à des sous-objectifs trimestriels… je finis l’année avec des chances d’avoir atteint mes objectifs les plus importants !
  • Je vous rassure, je n’atteins pas toujours mes objectifs. Je suis parfois un peu ambitieuse sur le temps, et je mets parfois plus de temps que prévu. Souvent même. J’expérimente aussi parfois des méthodes de planification qui ne me conviennent pas. Donc j’ai passé beaucoup de temps à revoir ces méthodes et à les adapter pour être plus efficace. Je suis dans la recherche permanente, et en mode “laboratoire vivant”. Parfois, ça marche, parfois moins. Mais je reste toujours déterminée et n’abandonne pas mon objectif.
  • Même si je ne suis pas parfaite, je me félicite quand même : au final, même si j’ai toujours l’impression de ne pas avancer aussi rapidement que je voudrais, et que je suis souvent en retard sur mes objectifs, je dois quand même admettre que j’avance. Si je regarde quelques années en arrière, j’ai quand même réussi à faire des choses qui me faisaient rêver 😉 et je suis aujourd’hui bien plus épanouie qu’hier. Et c’est ça l’essentiel !
  • J’exprime ma gratitude : Et bien sûr, comme je n’en suis pas arrivée là toute seule, je remercie toux ceux qui m’ont soutenu et aidé. Les fêtes de fin d’année et la nouvelle année sont des moments propices à exprimer ces sentiments.

Si vous avez apprécié cet article, merci de laisser un commentaire ci-dessous ou de le faire suivre sur les réseaux sociaux. Cela pourrait rendre service à un ami 😉


Sources

Articles

Livres

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre cadeau de bienvenue : le guide "Trouver sa voie avec son cerveau droit : 7 questions qui ont changé ma vie".