Zone-de-Génie
Trouver sa voie

Comment trouver votre zone de génie ?

Faites-vous ce que vous aimez ? Ou bien ce qu’on attend de vous ? Quelle est votre zone de génie et comment pouvez-vous la trouver ?

Gay Hendricks, auteur du livre “The big leap” (version française : Le grand saut), explique que nous nous empêchons trop souvent de vivre la joie et la satisfaction que nous méritons avec des pensées du type : “c’est trop beau pour être vrai” , “je ne le mérite pas”. C’est ce qu’il appelle “le problème de la limite supérieure”. Cette réaction émotionnelle négative nous empêche d’être heureux et d’atteindre nos objectifs. Pour surmonter cet obstacle, il est important d’identifier la peur sous-jacente qui nous freine afin de la surmonter et de partir à la découverte de notre zone de génie pour réaliser notre vrai potentiel.

Le grand saut_Gay-Hendricks

Qui est Gay Hendricks ?

Gay Hendricks, né en 1945, est un psychologue, auteur et enseignant américain en développement personnel, relations et intelligence du corps. Il est notamment reconnu pour ses travaux sur la respiration consciente et ses nombreux best-sellers. Il a aidé des milliers de personnes à révéler leur zone de génie et à vivre une vie à la hauteur de leurs rêves.

Pourquoi est-ce important de découvrir votre zone de génie ?

Il existe deux raisons principales pour lesquelles vous devriez connaître votre zone de génie :

1. Si vous n’avez pas accès à cette zone de génie dans votre vie et n’ouvrez pas cet espace, vous aurez toujours l’impression de ne pas exploiter votre plein potentiel et ressentirez une certaine frustration.

2. Si nous ne faisons pas d’efforts sincères pour partir à la découverte de sa zone de génie pour l’utiliser et l’offrir au monde, notre vie sera toujours un peu bancale. C’est un peu comme si vous conduisiez une voiture avec une roue à moitié dégonflée. Il est probable que vous arriviez à destination sans problème majeur, mais cela affectera votre accélération, et d’une manière générale, votre expérience durant le voyage. Vous n’irez pas aussi vite et vous risquez d’autres obstacles sur la route.

Si votre passion, c’est le football, la nature, écrire des symphonies, ou faire des bonnes soupes, cela n’a pas beaucoup d’importance, pourvu que vous fassiez appel à votre zone de génie.

La zone de génie, c’est quoi exactement ?

La zone de génie est cette partie de vous-même qui vous permet de créer librement, qui sait comment innover, comment réaliser ce qui vous semble en apparence impossible. Il s’agit de la base créative à l’intérieur de vous, qui fait que vous êtes unique, qui vous donne le sentiment que vous êtes au bon endroit et que vous réalisez ce que personne d’autre ne pourrait réaliser de la même manière, en raison de votre différence et de votre unicité.

Peu importe où vous sentez que vous êtes appelé à rendre service, à partir du moment où vous pouvez identifier en vous une nouvelle opportunité d’apprendre et d’apporter quelque chose que vous ignoriez sur vous-même.

Même si vous changez avec le temps, ainsi que vos goûts et préférences, il y a quelque chose de constant qui demeure, qui fait partie de votre zone de génie.

Quelles sont les 4 zones existantes ?

Selon Gay Hendricks, il existe 4 zones :

1. La zone d’incompétence

La zone d’incompétence comprend toutes les choses que vous faites, mais dans lesquelles vous n’êtes pas particulièrement bon, et que les autres font mieux que vous.

2. La zone de compétence

Ce sont toutes les tâches que vous savez faire et que d’autres personnes peuvent faire aussi bien que vous.

3. La zone d’excellence

Lorsque vous consacrez votre temps et votre énergie dans cette zone, vous obtenez d’excellents résultats. Vous faites mieux que les autres, mais une partie de vous ne s’exprime pas librement et meurt à l’intérieur.

4. La zone de génie

Vous exprimez et exploitez vos talents uniques et vous vous sentez pleinement à votre place. Vous ressentez l’état de flow dont parle M. Csikszentmihalyi, vous êtes dans votre Ikigai et votre élément (selon l’appellation de Ken Robinson). C’est dans cette zone que vous pouvez vous réaliser pleinement, que vous trouvez un sens à ce que vous faites, et l’énergie à vous lever le matin.

Pourquoi la zone de génie est-elle sous-exploitée ?

Il est plus confortable de rester dans sa zone d’excellence

Nous avons tous, sans exception, une zone de génie. Mais la plupart restent coincés dans leur zone d’excellence pour plusieurs raisons :

  • Nous avons été éduqués de cette manière, où il était rarement question de nous interroger sur ce qui résonnait en nous. On donnait la priorité aux débouchés et opportunités auxquels nous avons dû nous adapter. Nous partions donc de conditions extérieures pour façonner nos compétences au lieu de partir de nos forces et talents, pour chercher un environnement correspondant le mieux à qui nous sommes.
  • La zone d’excellence est socialement plus acceptable. Vous demeurez dans cette zone lorsque vous écoutez votre voix raisonnable, l’opinion des autres, les normes sociales, ce qu’il convient de faire pour des raisons objectivement rationnelles, qui font davantage appel à votre mental qu’à votre coeur et vos émotions. Vous le faites pour rentrer dans le moule, être accepté par la société.
  • Lorsque vous êtes dans votre zone d’excellence, vous êtes dans votre zone de confort. D’autres personnes dépendent de vous car elles ont besoin de vos compétences et vous vous sentez valorisé. Dans cette zone, vous faites du bon travail et ressentez une certaine satisfaction, qui dissimule votre zone de génie.

Quel est le risque de passer toute sa vie dans sa zone d’excellence ?

Vous pouvez passer toute une vie dans votre zone d’excellence et briller, vous accommoder de votre statut social et de la reconnaissance qui va avec. Cependant, il est fort probable que vous ayez ce sentiment d’inachevé, et les regrets qui vont avec. Le risque alors est de gravir les échelons de l’échelle sociale et de s’apercevoir un peu tard qu’elle était posée contre le mauvais mur. Comme 50% des Français, vous pouvez avoir l’impression de passer à côté de votre vie.

Gay Hendricks raconte qu’il a aidé beaucoup de personnes qui se trouvaient dans leur zone d’excellence, qui s’exprimaient ainsi : “j’ai l’impression d’être récompensé pour quelque chose alors qu’il y a autre chose dans laquelle je pourrais être bien plus épanoui. Mais même si je sais cela, comment puis-je faire pour renoncer au salaire important que j’ai actuellement ? Si je m’aventurais dans ma zone de génie, que se passerait-il si j’échoue ?”

Comment trouver votre zone de génie ?

1. Engagez-vous à trouver votre zone de génie

Pour avoir une chance d’y arriver, il est important de vous engager avec vous-même dans cette quête, et de prendre la décision de vivre dans cette zone de génie, en étant prêt à faire le nécessaire pour y accéder, même si vous ignorez comment vous allez vous y prendre.

2. Osez sortir de votre zone d’excellence

Du fait de toutes ces couches éducationnelles et sociales qui se sont superposées à votre véritable identité, vous avez sans doute étouffé votre zone de génie, qui peut vous sembler floue, voire même complètement inconnue. Lorsque vous êtes dans votre zone d’excellence, vous êtes souvent à l’aise, car vous êtes reconnu grâce à votre statut social. Or, quand vous franchissez votre zone de génie, vous sortez des chemins battus et balisés. Vous osez alors abandonner votre masque social pour devenir qui vous êtes, affirmer votre individualité, vos différences, et sortir du moule. Vous acceptez d’ÊTRE, qui devient prioritaire par rapport au AVOIR. 

3. Distinguez la voix du mental et celle de votre coeur

Il se peut que vous ayez déjà ressenti ce besoin vital de trouver votre voie, ce qui vous correspond vraiment, et qui vous permettrait de vous sentir en harmonie avec vous-même. Mais vous vous en êtes empêché à cause d’une petite voie raisonnable qui vous disait : “ce n’est pas possible”, “tu ne peux pas en faire un métier”, “pour qui tu te prends ?”, “pour vivre de sa passion, il faut avoir un don”, “c’est de la pure folie”, etc.

Cette petite voie, c’est celle de vos peurs, de la pression sociale et des projections de vos proches qui n’ont jamais rien envisagé d’autre comme option, en raison également de leurs conditionnements. Si vous faites taire cette voix, que vous dit la voix de votre coeur ? Parvenez-vous à entendre ce qu’elle a à vous dire ?

4. Déléguez tout ce qui se trouve en dehors de votre zone de génie

Gay Hendricks recommande dans un premier temps d’identifier les choses que vous faites, qui se trouvent dans votre zone d’incompétence et de compétence, et de les déléguer à d’autres personnes. Cela vous libérera du temps pour le consacrer aux tâches qui se trouvent dans votre zone d’excellence, et au final dans votre zone de génie.

5. Où que vous soyez aujourd’hui, n’attendez pas pour découvrir votre zone de génie

La plupart d’entre nous ne croyons pas en notre capacité à nous réinventer dans notre zone de génie. Nous nous limitons car nous avons peur du changement. Or, il n’est pas toujours nécessaire d’abandonner totalement son job actuel d’avocat pour partir cultiver des légumes bio à la campagne. Vous pouvez tout à fait accéder à votre zone de génie, là où vous êtes, et ce simple changement de perspective et cette nouvelle connaissance de vous-même pourrait donner une autre saveur à votre expérience en tant qu’avocat.

Si vous ne vous challengez pas à sortir de votre zone d’excellence pour ouvrir votre zone de génie, l’univers et la vie le fera pour vous. Cela peut se manifester de plusieurs manières, la vie vous donne en général des signes à un moment donné, mais cela peut parfois être douloureux.

6. Écoutez les signes de l’univers

Votre corps est votre plus grand allié pour vous montrer que vous êtes en dehors de votre zone de génie. Cela peut se manifester par un malaise, une douleur, des palpitations. Ces premiers signes, si vous ne les écoutez pas, peuvent muter en maladie, dépression, burn out, perte de motivation ou perte de sens. Vous avez plusieurs manières d’interpréter ces signes : soit vous ne les écoutez pas pour ce qu’ils sont, vous soignez les symptômes et continuez à faire ce que vous faites comme avant. Vous risquez alors que ces symptômes s’aggravent avec le temps. Soit vous comprenez qu’ils sont en train de vous rendre un grand service, celui de vous dire qu’il est temps de changer quelque chose dans votre vie.

7. Cessez de vous plaindre

Au lieu de vous plaindre de votre situation actuelle et de vous concentrer sur ce qui ne va pas, lever votre regard sur l’horizon et cherchez où vous aimeriez aller, en vous demandant comment vous pourriez utiliser vos talents pour y arriver. La plainte est une addiction dont vous devriez vous soigner.

8. Demandez le soutien de vos proches 

Ne partez pas seul dans cette quête, n’hésitez pas à demander l’avis de vos proches sur ce que vos talents et votre zone de génie pourraient être. Interrogez-les directement. Vous aurez non seulement un regard extérieur sur vous-même, mais il est possible que vous les inspiriez à entreprendre également cette introspection pour eux-mêmes.

Et si vous n’aviez pas de zone de génie ?

À toutes les personnes qui pensent qu’elles n’ont pas de zone de génie, qu’elles n’ont rien de spécial, aucun talent, aucun don, aucune passion… rien qui ne les fasse vraiment vibrer ou leur donne le sentiment que le temps passe trop vite. Est-il possible que cette zone de génie leur fasse défaut ?

Selon Gay Hendricks, c’est tout simplement IMPOSSIBLE. Il raconte : “j’ai rencontré des centaines de personnes qui me disaient qu’elles n’avaient pas de zone de génie, et parfois, même après dix minutes, en leur posant la bonne question, elles étaient capables de la découvrir.

Quelles questions vous poser ?

Engagez un dialogue avec votre zone de génie et demandez-vous :

  • Qu’est-ce que j’aime le plus faire ?
  • Que pouvais-je faire pendant des heures sans me fatiguer lorsque j’étais enfant ?
  • Qu’est-ce qui me fait perdre la notion du temps et qui fait que je ne vois pas le temps passer ?
  • Quelles sont mes capacités uniques ?
  • Qu’est-ce que je sais faire mieux que la plupart des gens autour de moi ?
  • Pour quelles raisons les gens viennent-ils à moi spontanément ?
  • Quelle tâche ou activité je fais dans mon travail que je ne considère pas vraiment comme du travail, car cela est facile pour moi et me plaît ?
  • Qu’est-ce qui produit le plus haut ratio d’abondance et de satisfaction par rapport au temps passé ? Par exemple, si vous passez 5 minutes à faire quelque chose qui vous procure un plaisir immense, essayez d’y passer le double du temps demain, et d’en faire une habitude.

Si vous êtes capable d’identifier les réponses à ces questions, vous saurez davantage ce que vous avez le plus plaisir à faire et vous irez plus spontanément dans votre zone de génie.

Comment un coach peut vous aider à trouver votre zone de génie ?

Le coach vous pose les bonnes questions

Le secret pour trouver votre zone de génie est donc de vous poser les bonnes questions. Parfois, il n’est pas évident de se poser les bonnes questions et d’y répondre tout seul. C’est la raison pour laquelle l’aide d’une tierce personne peut parfois être utile. Le coach maîtrise l’art de poser les bonnes questions. Il peut vous ouvrir un champ de réflexion et de conscience que vous aviez gardé jusque-là cloisonné.

Le coach est le miroir de votre âme

Il joue ce rôle de miroir pour vous renvoyer ce que vous vous refusez parfois de voir, ce que pourtant vous savez dans votre plus for intérieur, mais que vous n’osez pas vous avouer. En vous mettant face à vous même, le coach peut venir vous révéler votre propre vérité, celle que vous avez gardé secrète toute votre vie. En la verbalisant, vous avez toujours la liberté d’en faire ce que vous voulez, de l’exploiter ou de la nier en toute connaissance de cause. Il est évident qu’une prise de conscience est souvent une libération, qui,  avec le temps et la maturité, peut aboutir à de belles transformations.

Mon expérience personnelle

  • Ce que j’aime le plus faire :
    • Créer et développer de nouvelles idées;
    • Transformer une idée ou un concept en quelque chose qui puisse servir à quelqu’un d’autre ou inspirer;
    • Expliquer d’une manière simple, synthétique et pédagogique des concepts compliqués, pour permettre à d’autres de simplifier et changer leur vie;
    • Transmettre des informations utiles et inspirantes;
    • Découvrir les talents des autres et m’en inspirer…
  • Ce que je pouvais faire pendant des heures quand j’étais petite et qui me faisaient perdre la notion du temps :
    • Rêver, créer des univers;
    • Me raconter des histoires;
    • Faire des montages, enregistrements sonores et des compilations avec des cassettes;
    • Déchiffrer une partition de piano;
    • Inventer de nouveaux jeux;
    • Chanter et plein d’autres choses créatives…
  • Qu’est-ce que je sais mieux faire que les autres ?
    • Synthétiser et extraire les points clés à retenir d’un discours, d’un livre, ou d’une discussion;
    • Structurer un raisonnement ou une théorie en schéma, en quelque chose de visuel, plus facile à retenir pour les autres;
    • Voir et identifier les croyances limitantes chez les autres, qui les empêchent d’atteindre leur plein potentiel;
    • Observer, écouter activement les autres, et leur poser les questions qui vont les faire avancer dans leur vie. C’est une compétence que j’ai développée. Mais je pense qu’il s’agit avant tout d’un talent inné, liée à mon besoin de comprendre l’autre;
    • Transformer quelque chose de banal en quelque chose de beau et d’inspirant;
    • Détecter facilement la pépite que chacun porte en soi, qu’il ne voit pas…
  • Pour quelles raisons les gens viennent à moi spontanément ?

J’ai interrogé des proches et des personnes autour de moi. Il semblerait que ce qui me caractérise le plus soit : mon enthousiasme, mon tempérament passionné, mon écoute et ma créativité. Les gens aiment être écoutés et se sentir compris. Ils viennent donc naturellement vers moi car je leur offre cet espace et ils se sentent en confiance.

Si vous avez apprécié cet article, merci de laisser un commentaire ci-dessous ou de le partager sur les réseaux sociaux. Dites-nous également quelle est votre zone de génie si vous l’avez trouvée !

N’hésitez pas à me poser des questions ici, je vous répondrai dans un article dans mon journal de coach.

 


Sources

The_big_leap_Gay-Hendricks

Pour aller plus loin…

Les livres de Gay Hendricks :

Autres articles à lire :

Photo de couverture : Photo by Belinda Fewings on Unsplash

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre cadeau de bienvenue : le guide "Trouver sa voie avec son cerveau droit : 7 questions qui ont changé ma vie".