Peace and love
Les lois du succès

Pourquoi votre parole peut devenir la cause de votre échec ?

Pourquoi votre parole peut devenir la cause de votre échec ? 

“Votre parole est votre pouvoir créateur.”

Don Miguel Ruiz

“Que votre parole soit impeccable” est le premier accord toltèque du livre Les quatre accords toltèques, de Don Miguel Ruiz. Selon l’auteur, c’est l’accord le plus important et le plus difficile à respecter. Si vous parvenez à maîtriser ce seul principe, vous serez capable de transcender votre vie actuelle. En revanche, si vous le négligez et ignorez son pouvoir, vous créez inconsciemment les causes de votre échec.

La puissance de la parole

“Qui ne connaît pas le pouvoir des mots, ne peut connaître les hommes.”

Confucius

La parole est votre outil le plus puissant, c’est un instrument magique. C’est une force vous permettant d’exprimer votre pouvoir créateur car votre intention se manifeste par la parole, qui crée votre réalité physique. Vos rêves, vos émotions, votre moi profond se manifestent par la parole. Comme toute arme, elle comporte une lame à double tranchant car elle peut créer les rêves le plus beaux ou tout détruire sur votre passage. Selon l’usage que vous en faites, elle peut exprimer la beauté et l’amour ou se transformer en magie noire et vous faire vivre l’enfer.

Un seul mot peut changer votre vie ou détruire tout un peuple. L’histoire nazie nous en donne un bon exemple, où la parole d’un seul homme a suffi pour manipuler une nation entière et la mener à la guerre. Fondée sur des croyances nourries de peur, elle demeure encore dans nos mémoires. Le fameux discours de Martin Luther King “I have a dream…” a, à l’inverse, inspiré des milliers d’hommes à agir en faveur d’un monde plus égalitaire et plus juste.

La parole a une puissance vibratoire

Les mots ont tous une fréquence vibratoire différente. Le chercheur japonais Masaru Emoto soutient que l’univers a été créé à partir du son. Il existerait selon lui 8 millions de sons dans l’univers. Les sons harmonieux génèrent ainsi une énergie créative, tandis que les sons disharmonieux produisent une énergie destructrice. Il prétend que les mots, les pensées, les émotions transmettent leurs énergies par les vibrations. L’amour et la gratitude sont pour lui les énergies les plus fortes.

Ses expériences montrent que ces vibrations peuvent être enregistrées par l’eau et grâce à sa méthode de cristallisation, la formation ou non de cristaux serait due à la nature des vibrations reçues. En collant les mots “amour” ou “merci” sur des bouteilles d’eau distillée, il obtenait des cristaux magnifiques, tandis qu’en y apposant des mots comme “guerre” ou “haine”, il obtenait des cristaux déformés ou n’obtenait aucun résultat.

Sachant que l’eau représente 60% de la masse corporelle de l’homme, les pensées et les mots influenceraient ainsi notre énergie physique et l’état de notre santé générale.

Dans son livre Le jeu de la vie et comment le jouer, Florence Scovel Shinn souligne à ce sujet : “À cause de la puissance vibratoire des paroles, quoi que ce soit que nous disions, nous commençons à nous l’attirer. Les personnes qui parlent continuellement de maladie, invariablement l’attirent.”

La parole transforme votre réalité

L’esprit humain est comparable à une terre fertile, dans laquelle des graines sont continuellement semées. Ces graines, ce sont les opinions, les idées, les concepts, ce que vous pensez. Comme vous utilisez la parole pour exprimer vos pensées, vos mots sont autant de graines qui se développent d’abord dans votre esprit, et qui finissent par se transformer dans votre réalité.

“Un seul mot est comme un sort, et les humains utilisent la parole comme des magiciens noirs, se jetant en toute inconscience des sorts les uns aux autres.”

Don Miguel Ruiz

La parole crée vos croyances

“La plupart des croyances tiennent dans les mots et peuvent être modifiées par des mots.”

Anthony Robbins

Les mots façonnent nos croyances et ont un impact sur nos actes. Lorsque vous étiez petit, votre famille, vos proches, ont émis des opinions sur vous, sans avoir conscience des conséquences que leurs paroles pourraient avoir sur vous. Peut-être avez-vous entendu que vous étiez stupide, ou bien que vous n’étiez pas bon en maths, en sport ou en orthographe. Et vous y avez cru, sans vous en rendre compte. Vous avez grandi avec cette idée, à laquelle vous vous êtes identifié. À présent, cette idée est devenue une croyance tellement ancrée que vous pensez qu’elle fait partie de vous, de votre personnalité. Vous croyez donc peut-être encore être stupide. Et tout ce que vous faites vous servira à vous prouver à vous même que vous avez raison. Et si vous rencontrez quelqu’un qui vous dit : “tu es vraiment la personne la plus stupide que j’aie jamais rencontrée”, votre croyance de départ se renforcera encore davantage.

Puis un jour, quelqu’un vous dit que vous êtes vraiment intelligent, et c’est la première fois que vous entendez cela. Vous croyez cette nouvelle personne et vous concluez un nouvel accord. Résultat : vous ne vous sentez plus stupide et vous n’agissez plus stupidement. La parole seule est suffisamment puissante pour rompre un sort.

Conclusion : chaque fois que vous écoutez une opinion et que vous la croyez, vous concluez un accord qui s’intègre à votre système de croyances. Cela peut devenir la cause d’un complexe qui limitera votre vie. Vous avez ce même pouvoir sur les autres, alors soyez attentif aux sorts que vous créez aussi dans la vie des autres.

Le jugement et la critique se retourneront contre vous

Lorsque vous jugez ou critiquez quelqu’un ou quelque chose, vous agissez contre vous-même. Selon le premier accord toltèque de Don Miguel Ruiz, votre parole devrait être impeccable, c’est à dire sans péché, selon le sens littéral du terme. Un péché est quelque chose que vous sentez, croyez ou faites contre vous-même. Une parole impeccable est donc exactement l’inverse. Car en réalité, si je vous juge ou vous critique, c’est à moi-même que je m’adresse. En agissant de cette manière, vous allez me détester et votre haine me fera du mal. Si je vous jette un sort avec ma parole, je l’utilise contre moi-même car vous m’en jetterez un autre à votre tour. Comprenez donc que si vous utilisez la parole pour médire, critiquer, culpabiliser ou détruire, répandre votre poison émotionnel, exprimer la jalousie, l’envie ou la haine, vous créerez le chaos dans votre vie. Vous attiserez la haine contre vous, et cette énergie vous maintiendra dans un état de peur et de d’incertitude.

Dans Le jeu de la vie et comment le jouer, Florence Scovel Shinn affirme : “La critique continuelle produit les rhumatismes car les pensées inharmonieuses forment dans le sang des dépôts acides qui se localisent autour des articulations. Les tumeurs ont pour cause la jalousie, la haine, le refus de pardonner les offenses, la peur, etc. Chaque maladie — malaise — est créée par un état d’esprit de malaise.”

La médisance est un virus qui se propage dans votre corps

“La médisance est la pire magie noire, parce que c’est du poison pur.”

Don Miguel Ruiz

La médisance est devenue la principale forme de communication de notre société. En critiquant les autres, on se sent plus proche les uns des autres parce qu’on se sent soulagé de voir quelqu’un d’autre se sentir aussi mal que soi. Les gens qui souffrent se sentent alors moins seuls. Or, la propagation de rumeurs est comme un virus informatique, encodé d’intentions négatives. Tous les mots et codes émotionnels négatifs s’impriment en vous chaque fois qu’on vous fait part d’une rumeur, qui obscurcit la clarté de votre esprit. Pour clarifier votre confusion, vous transmettez la rumeur à votre tour. Démultiplé à l’échelle de la société, ce virus crée le chaos.

Les principaux sujets de conversation à éviter

En dehors de la critique, de la médisance et du jugement, les principaux sujets de conversation qui créent votre faillite sont les pertes, la pénurie ou les manques, les échecs et la maladie. Évitez donc ces bavardages destructeurs car elles sont la cause directe de votre frustration et de votre propre perte. Ils pénètrent en effet votre subconscient – votre âme – qui lui-même crée directement votre réalité.

Utilisez le langage de la vérité et de l’amour pour changer votre vie

“On peut dire que toute maladie, tout malheur proviennent de la violation de la loi d’amour.”

Florence Scovel Shinn

Les sorts, une fois qu’ils ont pénétré l’esprit, sont difficiles à déraciner. Mais vous pouvez rompre tout accord en affirmant la vérité. Les mensonges créent de la magie noire, mais la vérité a le pouvoir de rompre les sorts. Si vous refusez de rentrer dans ce jeu de la médisance et de répandre la haine ou la jalousie, vous serez capable de produire de grands changements dans votre vie. Cela touchera votre manière d’être avec vous-même et avec les autres, surtout ceux que vous aimez le plus. Cette parole impeccable est une nouvelle graine que vous plantez dans votre esprit, qui croîtra ou non, selon le degré de fertilité de votre esprit aux semences d’amour. Si vous alimentez cette graine, elle se développera et se répandra pour produire davantage de semences d’amour qui remplaceront progressivement celles de la peur.

Servez-vous de la parole de façon appropriée

“Si vous devez calomnier quelqu’un, ne le dites pas, mais écrivez-le, écrivez-le sur le sable au bord de l’eau !”

Napoleon Hill

Choisissez vos mots judicieusement

La plupart du temps, nous choisissons inconsciemment les mots que nous utilisons. Si vous désirez être libre et vivre heureux, choisissez vos mots judicieusement et servez-vous de la parole de façon appropriée. Votre vocabulaire accroît en effet l’intensité de vos états émotionnels, qu’il aille dans un sens positif ou négatif. Améliorez votre vocabulaire afin qu’il vous guide dans la bonne direction et non dans une voie que vous souhaitez éviter. Utilisez donc des mots positifs plutôt que négatifs. Au lieu de dire : “je déteste mon travail”, dites plutôt : “je préfère faire tel type de travail”. Les mots que vous utilisez ont le pouvoir d’affaiblir votre énergie ou de la dynamiser.

Utilisez la parole pour exprimer l’amour

Utilisez la parole pour partager votre amour, et rompez tous les petits accords qui vous font souffrir. Cela peut changer toute votre vie. Lorsqu’on bénit un être, il perd tout pouvoir de nous nuire. Don Miguel Ruiz conclut à propos de ce premier accord, que “l’impeccabilité de la parole peut vous conduire à la liberté personnelle, à un succès immense et à l’abondance ; elle peut supprimer toute peur et la transformer en joie et en amour (…) vous pouvez vivre au paradis au milieu de milliers de gens vivant en enfer, parce que vous êtes immunisé contre cet enfer.”

Pardonnez à vos ennemis

“Le refus du pardon des offenses est la cause la plus fréquente de la maladie.”

Florence Scovel Shinn

Si vous voulez expérimenter quelque chose d’encore plus puissant, bénissez vos ennemis. Florence Scovel Shinn nous encourage ainsi : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent.”

Mon expérience personnelle

Mes origines orientales et mon parcours spirituel depuis mon adolescence m’ont enseigné la loi du karma, qui révèle que notre réalité présente se crée à partir de 3 éléments principaux : nos pensées, nos paroles et nos actes. Ces graines sont des causes qui engendrent des effets. Je constate par mon expérience vécue que depuis que je m’efforce d’appliquer ces enseignements, ma vie est beaucoup moins chaotique. Mon état d’être intérieur étant plus serein, c’est ce que j’expérimente également à l’extérieur.

Il n’est pas toujours facile de contrôler ses mots, surtout sous l’état de la colère. S’il m’arrive de prononcer des mots durs à l’égard de quelqu’un, je fais en sorte de m’excuser auprès de la personne. Cela apaise les tensions et la personne en face se sent reconnue. Si j’éprouve des émotions négatives envers quelqu’un, je médite pour comprendre ce qui fait écho en moi. Il s’agit souvent d’une blessure personnelle intérieure qui n’a pas été bien soignée. Avec cette conscience, rien ne sert d’accuser l’autre en lui crachant son venin à la figure. Ce sentiment douloureux est une information précieuse sur nous-même et ce que l’on a encore à travailler en soi.

Un jour, j’ai fait l’expérience de prier pour le bonheur d’une personne qui avait un comportement hostile à mon égard. C’est en tout cas la perception que j’avais. Il se trouve que cette personne était ma supérieure hiérarchique alors que j’étais stagiaire. Je me sentais exclue, tant dans l’attitude qu’elle avait à mon égard, que dans ma position géographique dans le bureau, où j’étais mise dans un coin, à part. Je la trouvais très complice avec une autre fille, son assistante officielle. Cela me déstabilisait et me rendait un peu jalouse en réalité. Pendant 15 jours, je me suis absentée pour les vacances et j’en ai profité pour méditer chaque jour pour le bonheur de ma chef. Je voulais tester ce principe concrètement. Lorsque je suis revenue dans l’entreprise, ils m’avaient changé de place et je me suis retrouvée en face de ma supérieure. Et l’autre collègue s’est retrouvée éjectée du bureau. Un miracle, aurait-on pu croire ! Cela a facilité notre communication et je suis finalement devenue très proche de ma chef, qui est devenue une amie avec qui je suis d’ailleurs toujours en contact, même après 15 ans. En réalité, connaissant la puissance de la prière, cela ne m’a pas vraiment surprise. J’aime néanmoins toujours me laisser surprendre par la forme que l’univers utilise pour nous montrer que nous sommes sur la bonne voie 🙂

Ce principe implique de prendre la responsabilité de sa vie à 100%, et d’être plus conscient de notre pouvoir de création sur nos circonstances extérieures. Avec cet état d’esprit et en acceptant les conditions de notre vie comme le résultat de notre propre création – souvent inconsciente – il nous est possible de transformer notre vie et d’être maître de notre destin.

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires. Merci également de le partager sur les réseaux sociaux !


Source :

Les quatre accords toltèques, Don Miguel Ruiz

Les quatre accords toltèques, Don Miguel Ruiz

Le jeu de la vie et comment le jouer, Florence Scovel Shinn

le jeu de la vie et comment le jouer, Florence Scovel Shinn

L’éveil de votre puissance intérieure, chapitre 9 “Le vocabulaire de l’ultime succès”, Anthony Robbins

L'éveil de votre puissance intérieure, Anthony Robbins

Pour aller plus loin…

Lire les articles suivants :

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre cadeau de bienvenue : le guide "Trouver sa voie avec son cerveau droit : 7 questions qui ont changé ma vie".