Perdu dans le désert
Mon journal de coach,  Trouver sa voie

Je me sens perdue : par où commencer ? (1/3)

“Je me sens perdue : par où commencer ? “ Voici une question que l’on me pose souvent. Beaucoup de femmes et de jeunes femmes suivent une voie qui n’est pas forcément celle qu’elles ont choisie. C’est peut-être votre cas. Voyons voir les facteurs qui vous ont éloigné de vous-même…

Pourquoi êtes-vous perdue ?

Êtes-vous dans l’un ou plusieurs de ces cas-là ?

Vous avez écouté les autres

  • Vous vous êtes engagée dans une voie qui était celle que vos parents souhaitaient pour vous, pour ne pas les décevoir, ou parce qu’ils ne vous ont pas laissé le choix.
  • Vous n’aviez pas de passion particulière, alors vous avez fait comme votre meilleur(e) ami(e).

Vous avez choisi la sécurité

  • Vous avez fait des études qui ne correspondaient pas exactement à ce que vous vouliez vraiment dans votre coeur, pour la sécurité de l’emploi.
  • Vous faites un travail très bien payé et vous vous sentez chanceuse par rapport à d’autres. Vous pensez que vous n’avez pas le droit de vous plaindre, et vous restez à votre place, même si vous ne trouvez pas beaucoup de sens à ce que vous faites.
  • Vous avez au contraire enchaîné des jobs alimentaires, pour payer le loyer et les factures. Votre CV ressemble à un gruyère, avec des trous et des incohérences et vous ne voyez aucun avenir.

Vous avez suivi le mouvement, sans but précis

  • Vous étiez plutôt douée dans une matière en particulier, et naturellement vous avez choisi une filière dans le domaine, sans grande conviction non plus.
  • Vous vivez au jour le jour, sans objectif précis, et vous naviguez maintenant en pleine mer sans boussole.
  • Vous avez suivi les opportunités que l’on vous proposait, des postes de travail alléchants au départ, qui finalement ne vous correspondent plus vraiment.
  • Vous avez vécu jusqu’à maintenant sans trop vous poser de questions, en suivant le flux de la vie. Aujourd’hui, vous vous demandez quel est le sens de votre vie.

Vous êtes concentrée sur les autres, plutôt que sur vous-même

  • Vous êtes tombée amoureuse et vous avez privilégié votre histoire d’amour, en négligeant votre voie professionnelle. Cela n’a pas si bien marché, et vous vous retrouvez dans le meilleur des cas seule… ou un enfant sur les bras.
  • Vous voyez partout autour de vous plein de gens qui réussissent sur Facebook ou Instagram, qui semblent heureux et épanouis. Vous ressentez secrètement de la frustration, de la colère et de la jalousie.
  • Vous vous sentez nulle en regardant la vie des autres et trouvez que la vie est injuste.

Vous manquez de confiance en vous

  • Vous savez que vous avez beaucoup de potentiel mais vous ne savez pas quoi en faire, ni dans quelle direction aller. Vous avez le sentiment que c’est du gâchis et que vous méritez mieux.
  • Vous avez pleins de rêves, mais vous n’avez pas confiance en vous. Vous n’osez pas vous lancer car vous avez peur de la réaction des autres, du jugement et de la critique…

Vous ne vous sentez pas à votre place

  • Vous êtes partie longtemps à l’étranger et vous ne vous retrouvez plus dans votre propre pays, car vous n’arrivez pas à vous adapter à la mentalité à laquelle vous ne vous identifiez plus.

Il existe encore des milliers d’autres cas plus spécifiques, mais voilà quelques exemples que j’ai pu rencontrer parmi mes lectrices et autour de moi. Si vous vous retrouvez dans l’un ou plusieurs de ces cas-là, vous vous posez sans doute la question : “je suis perdue, d’accord, mais comment est-ce que je retrouve mon chemin ?”

Voici quelques pistes de réflexion et de questions à vous poser pour (re)trouver votre voie, et revenir à vous-même.

Étape #1 : CASSEZ CERTAINS MYTHES

Tout d’abord, il est important de remettre les pendules à l’heure et de vous redonner quelques fondamentaux, que vous pouvez considérer comme des repères lorsque vous ne vous sentez pas en harmonie avec vous-même.

Mythe 1 : “La vie des autres est plus intéressante.”

Tout ce que vous voyez n’est qu’une illusion et vos sens vous jouent des tours. Les réseaux sociaux et Internet ne vous montrent que la partie visible de l’iceberg. Toutes ces belles filles, et tous ces beaux garçons ont les mêmes problèmes que vous. Vous ne connaissez pas leur vie, leur passé, leurs difficultés, leurs frustrations, leurs défis, leurs combats, ni leurs souffrances. Développez la profondeur de votre esprit et allez au-delà de ce que vous voyez. Développez l’amour, la tolérance et concentrez-vous uniquement sur le positif des autres pour vous inspirer à vous améliorer, plutôt que pour vous donner des preuves que vous ne valez rien.

Chacun est libre d’exprimer ce qui fait du bien à son âme, tant que cela ne fait de mal à personne. Si cela ne vous laisse pas indifférent, demandez-vous à quoi cela fait écho.

  • Si cela vous décourage, c’est que vous ne vous connaissez pas assez et que vous n’avez pas conscience de votre véritable valeur. Solution : il est important de travailler sur votre estime de soi, l’amour de soi.
  • Si vous êtes jaloux, c’est que vous ne considérez pas l’autre comme votre égal, mais comme inférieur (vous pensez que vous êtes meilleur et que vous méritez la réussite plus que lui) ou supérieur (vous vous sentez nulle et vous enviez ses qualités). Cela signifie que vous avez une mauvaise opinion de vous-même. Solution : vous pouvez travailler sur votre estime de soi, l’amour de soi.
  • Si cela vous inspire, cela est bon signe car l’inspiration est la manifestation de l’élan de la vie. Solution : demandez-vous ce qui vous inspire en cette personne, et ce que vous aimeriez développer comme qualités pour avoir une vie plus joyeuse et vivante. Étudiez la vie de ceux qui ont ou sont ce que vous voulez avoir et être.

Posez-vous cette question : “qu’est-ce qui m’inspire chez les autres, et que pourrais-je faire dès aujourd’hui pour développer cette qualité chez moi ?”

Téléphone Instagram

Mythe 2 : “Il est trop tard pour tout recommencer.”

Si vous pensez que vous êtes trop âgée pour reprendre une carrière de zéro ou vous lancer dans un projet qui vous tient à coeur, vous seule savez ce que vous perdez à rester là où vous êtes sans rien changer. Aujourd’hui est le premier jour du reste de votre vie. Le passé n’existe plus, seul le présent compte, et ce que vous faites aujourd’hui déterminera votre avenir. Votre effort d’aujourd’hui, aussi infime soit-il, représente l’espoir de demain. Si vous prenez l’âge comme excuse pour ne pas vous réaliser, vous seule aurez des regrets à la fin de votre vie. Alors que faites-vous maintenant ?

Posez-vous cette question : “qu’est-ce que je regretterai plus tard si je ne le fais pas maintenant ?”

Le temps qui passe

Mythe 3 : “Mon cas est spécial, il n’y a donc rien à faire.”

Si vous pensez que vous êtes unique, vous avez raison. Et justement parce que vous êtes unique, vous avez un rôle bien particulier à jouer ici et maintenant, là où vous êtes. « Faites-vous partie de ceux qui se disent : “si seulement j’avais les capacités de quelqu’un d’autre, que ne pourrais-je accomplir ?” La réponse est que vous ne feriez rien du tout avec les talents d’un autre si vous êtes incapable d’utiliser ceux que vous avez déjà. Ne devenez pas un de ces “prisonniers de l’espoir”, qui sont les gens qui espèrent qu’un jour, en marchant dans la rue, ils tomberont sur une boîte ou un sac qui contiendra leur fortune personnelle » 1. Ne comptez pas sur la chance, mais créez votre chance. Ayez le courage de devenir qui vous êtes vraiment. Soyez vous-même, tout simplement.

Posez-vous cette question : “qu’est-ce que j’aime faire, que je fais avec une certaine facilité, et qui pourrait aider ou rendre service à quelqu’un ?”

Future Leader

Mythe 4 : “Si les autres le disent, alors c’est qu’ils doivent avoir raison.”

Qui écoutez-vous ? À qui donnez-vous raison ? Vos parents, vos amis, vos collègues, votre patron ? Chacun en raison de son passé, a sa propre réalité et traduit son expérience en fonction de ses filtres émotionnels ou éducationnels. N’avez-vous jamais assisté à une situation où chacun des témoins n’avait pas vu ou entendu la même chose ?

Ne laissez pas les autres décider à votre place de votre vie. Personne d’autre que vous-même ne peut savoir ce qui peut vous rendre heureuse. Vous seule savez et avez le pouvoir de décider et de changer. Ayez le courage d’écouter votre coeur et essayer de déchiffrer et identifier ce qui est le plus important pour vous, au risque de décevoir les gens autour de vous. Si vous faites quelque chose qui compte, qui vous rendra fier, qui vous met en joie, vous aurez cette grande satisfaction personnelle que personne ne pourra vous voler. C’est ce qui donnera du sens à votre vie.

Posez-vous cette question : “si ma vie ne dépendait que de moi et si j’étais sûre de réussir, dans quelle direction aurais-je envie d’aller ?”

Love who you are

Mythe 5 : “C’est la crise partout, il n’y a pas de travail.”

Encore une fois, ne vous fiez pas à ce que les gens vous disent, ou ce que vous entendez dans les médias. Le travail est partout, et il existe des opportunités devant votre nez, sauf que vous ne les voyez pas car vous n’y croyez pas.

De toute ma carrière, je n’ai jamais eu de difficulté à trouver un travail. Je ne suis jamais allée chercher sur le marché visible, c’est-à-dire que je n’ai jamais répondu à une seule offre d’emploi officielle. En revanche, je me suis toujours demandé ce que je voulais faire, et où je pourrais être le plus utile, en offrant mes compétences, mes talents, mon désir d’apprendre et de partager. Et je suis allée directement frapper à la bonne porte. Ou bien on est venu directement me chercher, pas seulement pour mes compétences, mais parce que j’en avais vraiment envie.

La motivation, ça ne s’invente pas, et ça n’est pas une matière synthétique que l’on peut fabriquer. Vous pouvez faire semblant, mais tôt ou tard, on le verra. Soyez sincère, et on viendra vous chercher car qui n’a pas plaisir à travailler avec quelqu’un qui a le sourire et qui est heureux d’être là où il est ?

Posez-vous cette question : “quelles sont les causes qui m’indignent et les personnes que j’aimerais aider ou à qui j’aimerais rendre service ?”

Good vibes only

Mythe 6 : “Ceux qui ont trouvé leur voie ont de la chance.”

On pense que ceux qui ont trouvé leur voie sont nés avec. Ils ont la chance d’avoir trouvé leur talent très jeune, et c’est ce qui explique leur succès. Il est important de savoir que nous sommes tous nés avec un ou plusieurs talents, et c’est ce qui nous rend uniques. Pour certains, il est évident car ils ont eu un environnement favorable pour qu’il se développe : des parents présents, de bonnes conditions économiques, un professeur encourageant… Pour d’autres, ce talent est caché, latent et pas encore manifeste. C’est donc à vous de partir à sa découverte.

Une fois que le talent est découvert, le travail est loin d’être fini. Je dirai même que c’est le début d’un long chemin car vous avez la responsabilité de le développer et d’en faire bénéficier les autres. Pensez-vous que ceux qui ont réussi à vivre de leur talent ont eu une vie facile et toute tracée ? La réussite est le résultat de milliers d’heures de travail. Ce qui peut donner l’impression que c’est facile, c’est que la plupart des leaders ou artistes qui ont réussi avaient du plaisir à faire ce qu’ils faisaient. Le secret se cache donc dans la passion. Trouvez ce qui vous fait vibrer (votre feu sacré, votre désir ardent), et pourquoi cela est important pour vous (vos valeurs phares), en priorité. Et tous les efforts que vous ferez dans cette direction vous paraîtront beaucoup plus faciles.

Posez-vous ces questions : “qu’est-ce qui a toujours été facile pour moi, et qui n’est pas évident pour les autres ?” et “qu’est-ce qui m’émeut particulièrement et me fait me sentir moi-même ?”

talent femmes

Les questions que vous vous posez peuvent être bien plus puissantes que n’importe quel conseil. Vous vous posez peut-être de nombreuses questions et vous avez l’impression de tourner en rond. Mais il se peut que vous ne vous posiez pas les bonnes questions, c’est-à-dire celles qui vous font avancer vers vous-même, vers ce qui vous rend heureux.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur ce sujet. J’écrirai la suite dans un prochain article !

Si vous avez apprécié cet article, merci de me laisser un commentaire ci-dessous et de le partager sur les réseaux sociaux. Rien de mieux que le bouche-à-oreille pour aider son prochain ;))


Notes

1 Rendez-vous au sommet, Zig Ziglar, éd. Un Monde différent, 2015

Pour aller plus loin…

Crédits photos (dans l’ordre)

  1. Georgia de Lotz on Unsplash
  2. Elena Koycheva on Unsplash
  3. Kiana Bosman on Unsplash
  4. Sharon McCutcheon on Unsplash
  5. Mark Adriane on Unsplash
  6. JoelValve on Unsplash
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre cadeau de bienvenue : le guide "Trouver sa voie avec son cerveau droit : 7 questions qui ont changé ma vie".