Introspection-mademoiselle-O
Connaissance de soi,  Livres qui changent la vie,  Principes fondamentaux

7 clés pour réaliser un travail d’introspection

Comment déployer l'être spirituel que nous sommes

J’ai participé ce week-end à un stage de Serge Boutboul à Paris et j’avais envie de vous partager un point qui me semble essentiel pour trouver sa voie et réaliser sa mission de vie, qu’il développe dans son livre Comment déployer l’être spirituel que nous sommes. Il est illusoire de vouloir trouver sa voie sans introspection. Mais comment réaliser un travail d’introspection ? Serge Boutboul nous donne 7 clés pour réaliser un travail d’introspection. C’est selon lui, la clé principale du chemin spirituel pour évoluer de manière authentique, afin de vivre une vie pleinement épanouie.

“On ne construit pas sa vie en allant chercher ailleurs ce qui nous manque, mais en regardant en soi pour y trouver ce que nous avons comme trésor à offrir aux autres.”

P.J. OUNE

Les 7 clés pour réaliser un travail d’introspection

1. S’accepter tels que nous sommes véritablement
2. Transcender nos mémoires du passé
3. Nous libérer de nos émotions négatives
4. Passer de la pensée négative à la pensée positive
5. Clarifier nos intentions pour élever notre être
6. Clarifier notre situation
7. S’ajuster sur notre mission spirituelle

1. S’accepter tels que nous sommes véritablement

“Être authentique, c’est accepter de voir qu’on est ce qu’on est et pas ce qu’on imagine être en regardant son personnage dans un miroir.”

KARLFRIED DÜRCKHEIM

S’accepter tels que nous sommes véritablement signifie être authentiques et savoir accepter avec honnêteté ce que nous sommes, quel que soit ce que nous découvrons. Cela est fondamental afin de pouvoir construire notre vie sur de solides fondations. Dans cette démarche, nous constaterons que nous sommes peut-être moins beaux, moins intelligents ou moins spirituels que nous ne le pensions. Accepter ses défauts et ses failles fait alors partie de ce travail. Nous avons souvent du mal à nous situer entre ce que nous croyons être et ce que nous sommes vraiment. Nous avons ainsi une vision “extérieure” de nous-mêmes, souvent partiellement faussée.

Si par exemple vous avez du mal à reconnaître l’enregistrement de votre voix ou à vous reconnaître physiquement sur une vidéo, cela indique que vous n’avez pas une vision authentique de qui vous êtes vraiment. Une mauvaise estime de soi fait que notre mental génère des programmations, des complexes, des culpabilités, alimentant toujours davantage un manque de confiance en nous. Inversement, une trop haute estime de soi ne correspondant pas à la réalité provoquera tôt ou tard une chute de notre piédestal car les événements de la vie nous mettront certainement face à ce que nous sommes vraiment.

“Il est difficile d’être honnête avec soi-même, et il faut parfois beaucoup de courage pour regarder à l’intérieur de soi et prêter attention à nos fautes.”

CARL GUSTAV JUNG

2. Transcender nos mémoires du passé

“Comprendre, c’est pardonner”

Mme DE STAËL

Pour regarder intérieurement les mémoires du passé qui nous ont affecté et blessé, il est important d’observer avec le coeur, sans que l’émotionnel n’interfère. Pour cela, il faut apprendre à se mettre à la place des autres pour les comprendre, de se placer au niveau du coeur, et non du mental, et de se décentrer de son petit “moi”.

Pour se libérer de ces blocages, il est nécessaire de s’arrêter sur chacune de ces situations douloureuses qui nous affectent encore aujourd’hui. Pour faire un travail de nettoyage efficace, nous pourrons visualiser ces scènes du passé en se plaçant comme spectateur, avec le recul acquis à ce jour, et essayer de comprendre en profondeur l’attitude de chacun des participants, en évitant de réagir au niveau émotionnel. Cet exercice pourra être répété jusqu’à épuisement des charges émotionnelles. Cette méthode est la clé de la transformation intérieure, de l’ouverture spirituelle à un niveau supérieur, et aboutira à une pacification intérieure.

Le fait de voir les choses avec un regard d’unité, et non de division (un regard qui juge), entraîne par ailleurs une transformation de notre regard sur les autres, sur le monde et sur notre réalité. En progressant vers l’unité, nous constaterons naturellement que nous ne sommes plus dans le jugement des autres. En s’acceptant, on accepte aussi les autres, en ne mettant plus de limites de séparation entre soi et les autres.

3. Nous libérer de nos émotions négatives

“La vie n’est qu’un rêve. Les gens souffrent à cause de leur esprit empli d’illusions, de folies et de peurs; mais tout cela n’est qu’images dans un miroir, sans réelle existence.”

TAISEN DESHIMARU

Regardez “en vous”. Si vous êtes êtes dans le contrôle de vos émotions, si vous avez encore des peurs et des colères, faites l’exercice suivant :

  • Essayez de revivre la peur pour faire apparaître la charge dans votre corps astral, qui est le corps émotionnel. Vous ressentirez alors cette charge dans le corps physique, et pourrez alors quantifier sa taille et son volume.
  • Visualisez un objet correspondant au volume de cette charge, loin de vous, à l’extérieur, en ressentant vraiment en vous-mêmes ce que cette charge représente pour vous. Vous penserez par exemple à l’événement qui est à l’origine de cette peur ou de cette colère.
  • Visualisez un intervenant extérieur, tel un crocodile, qui avale l’origine de l’émotion négative, toute la scène avec vous, ainsi que tous les intervenants présents. Faites-le plonger dans la lave au centre de la Terre. En détruisant les images négatives présentes en vous, vous détruirez les charges négatives au niveau du subconscient.
  • Recommencez l’exercice autant de fois nécessaires jusqu’à élimination totale de la charge. Même si elle a diminué, continuez jusqu’à sa disparition. Vous aurez alors l’impression de mieux respirer.
  • Cet exercice fonctionne aussi pour les phobies. Même si cela ne se rapporte pas à un souvenir particulier, visualiser une scène qui vous effraie, en ayant l’impression de la vivre réellement.

4. Passer de la pensée négative à la pensée positive

“Laissez donc vos pensées négatives traverser votre conscience comme les nuages traversent le vide du ciel.”

JACK KORNFIELD

Pour progresser sur le plan spirituel, il est essentiel de remettre en cause votre manière de penser. Vous pourrez ainsi expérimenter l’interaction directe entre vos pensées et votre réalité physique. Pour avancer rapidement, prenez l’habitude d’avoir des pensées positives et rejetez toute pensée négative entrant dans votre champ de conscience. Cela vous demandera un certain effort au départ car nous avons pour la plupart pris de mauvaises habitudes mentales, telles que le pessimisme, le jugement ou la critique.

Ce travail de transmutation de vos pensées du négatif vers le positif élèvera votre fréquence vibratoire, qui vous permettra non seulement d’accéder à un niveau spirituel supérieur, mais de constater des résultats positifs concrets dans votre vie et vos relations. Faites donc particulièrement attention à votre langage, qui est le reflet direct de vos pensées.

5. Clarifier nos intentions pour élever notre être

“On ne grandit que dans la mesure où l’on se donne à plus grand et plus haut que soi.”

ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY

Clarifier ses intentions, c’est repérer les intentions négatives qui sont à l’origine de nos pensées habituelles. Il est nécessaire d’être honnête avec nous-mêmes et de faire un état des lieux intérieur, qui peut se faire par la méditation ou par toute autre expérience d’intériorisation. Le but est, par l’observation intérieure, de repérer nos failles, les points qui nous bloquent et nos incohérences pour pouvoir ensuite éclaircir ces zones d’ombre.

La méditation est le moyen le plus approprié pour cette observation. Demandez à discerner si vous n’avez pas un besoin inconscient de prouver aux autres que vous êtes supérieur, ou le besoin d’avoir un ascendant sur l’autre ou du pouvoir. En reconnaissant ces barrages qui ralentissent votre progression, vous constaterez des changements intérieurs rapides et manifestes. Votre regard sur les choses qui vous entourent ne sera plus le même, et votre entourage remarquera qu’un rayonnement émane de vous.

“C’est le dedans qui fait le dehors !”

EMMET FOX

6. Clarifier notre situation

“Vous devez voir comment vous fonctionnez dans la vie quotidienne : c’est là le seul chemin.”

JEAN KLEIN

Mettez-vous en état alpha pour débuter une méditation. Pour cela, visualisez pendant une minute environ, les yeux fermés si possible, que vous étirez votre tête et votre thorax à la verticale comme pour atteindre le plan astral supérieur, la couche d’ozone de la terre. Vous traverserez avec votre tête différentes couches denses, correspondant à des zones tampons entre les différents plans de l’astral.

Lorsque vous vous sentirez plus léger intérieurement, faites une méditation d’introspection et posez-vous des questions de sorte à avoir plus de clarté intérieure et laissez venir la réponse. La méditation n’est pas une réflexion avec votre mental (votre cerveau gauche), mais une réception d’informations provenant de vos parties supérieures (par votre cerveau droit) de vos guides spirituels. Il n’est pas question ici de religion.

Ces informations apparaîtront sous la forme de scènes, d’images, de leçons, de mots, de messages outrepassant votre mental. Si vous débutez dans ce genre de pratique, vous aurez l’impression que ces pensées proviennent du mental. Or vous saurez qu’elles ne sont pas comme vos pensées ordinaires car elles seront plus dans le présent, dans le coeur.

Se poser les bonnes questions :

  • Quels sont les obstacles qui m’empêchent d’avancer sur tel sujet ?
  • Qu’est-ce qui me dérange chez les autres ?
  • Qu’est-ce qui me dérange le plus dans ce monde ?
  • Qu’est-ce que j’aimerais devenir ?
  • Est-ce que je me sens capable de changer ?
  • Quelles leçons dois-je tirer de mes échecs ?

Je vous encourage à lire également mon ebook “Trouver sa voie avec son cerveau droit : les 30 questions qui ont changé ma vie où j’ai listé les 30 questions que l’on devrait tous se poser si l’on veut vivre une vie riche et épanouie. Cliquez ici pour télécharger un extrait gratuitement.

7. S’ajuster sur notre mission spirituelle

“Pensons à la vie en terme de processus de choix l’un après l’autre. À chaque étape, il y a un choix qui nous fait avancer et un autre qui nous fait régresser. Faire le choix du développement plutôt que de la peur est nécessaire une douzaine de fois par jour. Une personne qui fait chacune de ces petites démarches, chaque fois que le choix se présente, s’apercevra que cela l’aide dans son aptitude à faire de meilleures options pour ce qui est fondamental pour elle. Elle apprendra à connaître sa destinée… ce qu’est sa mission dans la vie.”

ERIK GUSTAF GEIJER

“Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être”, disait Edgar Cayce.

Nous avons tous une mission spirituelle personnelle qui nous a été confiée avant de venir sur Terre. Elle varie selon notre niveau spirituel, et est en concordance avec notre ouverture intérieure, nos capacités, et nos potentiels qui ne sont pas encore déployés. Si nous sommes ouverts au niveau spirituel et aux autres, il nous sera peut-être demandé d’aider des personnes en difficulté. À l’inverse, si nous sommes fermés à toute ouverture spirituelle, il nous sera plutôt demandé d’acquérir une meilleure compréhension des choses et de nous ouvrir au niveau spirituel afin de progresser intérieurement avant de pouvoir guider d’autres personnes. Nous devrons alors comprendre que les apparences visibles du monde matériel ne forment pas l’unique réalité, et qu’il en existe d’autres bien plus grandes et plus subtiles.

Connaître sa mission de vie nous permet de nous orienter directement vers ce qui nous correspond, ce qui nous permet de nous développer de manière plus naturelle, ciblée, sans dispersion ni perte d’énergie. Comprendre pourquoi nous sommes sur Terre est également rassurant car nous sommes plus à même d’accepter les raisons de notre incarnation. En étant plus en accord avec ce que nous sommes, nous sommes en mesure d’aider davantage de personnes.

Ce que j’en pense :

L’introspection est une démarche que l’on peut décider à tout moment de sa vie. Elle s’impose souvent lorsque l’on traverse des épreuves car elle permet de transcender des souffrances. C’est selon moi la clé pour avancer avec plus de paix sur son chemin de vie et cesser de reproduire des schémas répétitifs pénibles. À force de pratique et d’entraînement, l’introspection devient une seconde nature. Elle permet alors d’aborder ce que l’on vit au quotidien avec une nouvelle perspective et de créer une nouvelle réalité. Nous avons ainsi un pouvoir de création sans limite, si nous acceptons de cesser d’être une victime et de prendre l’entière responsabilité de notre vie. Si nous parvenons à comprendre que nous avons créé par nos pensées, nos paroles et nos actions tout ce que nous vivons, nous avons la capacité de nous corriger et de donner une nouvelle direction à notre vie.


À propos de l’auteur :

Serge Boutboul fut élève et ami de Raymond Réant, un des plus célèbres clairvoyants français. Il enseigne et diffuse les techniques d’éveil psychique et spirituel depuis plus de vingt ans, par le biais de cours, séminaires, conférences, qui ont pu sensibiliser un vaste public. Il est l’auteur des best-sellers Développez vos facultés psychiques et spirituelles et Comment percevoir et agir sur les mondes subtils qui nous entourent.


Source :

Comment déployer l’être spirituel que nous sommes, Serge Boutboul, Éditions Exergue, 5e édition, 2018

Comment déployer l'être spirituel que nous sommes, Serge Boutboul

Aller plus loin…

Réaliser sa mission de vie, entretien avec Serge Boutboul

Développer ses capacités psychiques, entretien avec Serge Boutboul

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre cadeau de bienvenue : le guide "Trouver sa voie avec son cerveau droit : 7 questions qui ont changé ma vie".