Réussir et trouver sa voie
Dream Job,  Principes fondamentaux

La réussite, c’est quoi ?

Sur ce blog, il est question des secrets de la réussite au féminin, selon le point de vue d’experts, d’études scientifiques et de leaders qui ont expérimenté le succès. J’utilise les termes “réussite” et “succès” indifféremment dans mes articles, et il me paraissait important que je définisse ces notions.

Les mots “succès” ou “réussite” tels que je les emploie, n’ont rien à voir avec l’idée de réussite apparente ou de prestige. Il s’agit ici plutôt de réalisation créatrice et d’accomplissement de soi, de trouver sa voie, unique et personnelle, seules conditions d’un bonheur durable et véritable. Chacun a sa propre vision de la réussite. Il n’y a aucun intérêt à obtenir un ou des succès qui seraient les objectifs de quelqu’un d’autre, qui ne seraient pas alignés avec ce qui résonne au plus profond de nous. Il est donc important de poursuivre “sa propre réussite“, car elle procure non seulement le succès matériel qui en découle naturellement, mais surtout satisfaction, plénitude et joie.

Comment définir la réussite ?

Noah Webster définit ainsi la réussite : “La réalisation satisfaisante d’un but poursuivi”. La tension créatrice vers un but qui est important pour vous – car signifiant la somme de vos besoins vitaux, de vos aspirations, de vos valeurs et de vos talents (et non le rôle factice que la société ou d’autres voudraient vous voir jouer) – mène vers le bonheur, ainsi qu’au succès. En exprimant et en étant dans la société ce que vous êtes profondément, vous accomplissez ce qui vous est naturel, et ainsi vous vous épanouissez en remplissant ce but qui est le vôtre.

“L’Homme est par nature un être qui tend vers un but. Et parce que l’Homme est ainsi “construit”, il n’est pas heureux sauf s’il adhère à cette signification : un être tendu vers un but.” Ainsi le vrai succès et le vrai bonheur sont indissociables et se nourrissent l’un l’autre, sans limite.1

Les chercheurs en science du succès 2 ont étudié ce que les personnes qui expérimentent bonheur et réussite font différemment des autres et sont parvenus à la conclusion qu’une vie réussie implique d’atteindre vos objectifs de vie dans 3 domaines :

1. Obtenir des résultats dans votre activité, qui soient significatifs pour vous et qui aient un impact sur la vie des autres;

2. Accomplir vos objectifs de carrière;

3. Expérimenter et apprécier une vie heureuse et en bonne santé avec du temps et de l’énergie à partager avec des gens et des communautés de personnes importants pour vous.

1. Atteindre des résultats qui ont du sens pour vous

« Quelle réussite si, avant la fin de sa vie, on ressemble, même de loin, à ce que l’on a toujours voulu être ! »

Marcel Jouhandeau

Contribuer à la société

Faire un travail qui a du sens pour vous et qui contribue à la société est une des conditions de réussite.

Les études scientifiques 2 ont démontré que nous sommes motivés à obtenir de meilleurs résultats quand on croit que notre travail a un impact positif sur le monde. Nous souhaitons tous trouver un sens et une utilité à notre travail, dans la mesure où nous passons la majeure partie de notre temps à travailler. Si celui-ci nous semble dénué de sens, nous aurons l’impression de perdre notre temps et de gâcher notre vie, en faisant quelque chose d’insignifiant, pour un but sans importance.

Suivre des valeurs humaines

D’après une étude de l’Essec menée par l’Institut CSA auprès de 3.000 actifs CSP+ de dix pays différents 6, le sentiment de réussite est fondé sur des valeurs plus humaines que matérielles. Plus collectives qu’individuelles.

L’envie de se battre pour une grande cause humanitaire, de monter un projet ou de servir l’intérêt général est une grande motivation. Aux États-Unis, le fait de vivre en conformité avec des principes moraux arrive en objectif numéro un pour 97 % des sondés.

Se sentir fiers et responsables

Lorsque nous sommes engagés dans un travail qui a du sens pour nous, nous sommes fiers de notre contribution, nous nous sentons davantage responsables des résultats de nos actions, et plus enclins à aller au-delà de notre sens du devoir. Nous parvenons à gérer le stress plus facilement, et ressentons une plus grande motivation, en dépit des épreuves de la vie.

Partager une vision commune avec les autres

Lorsque notre travail est aligné sur nos valeurs, nous nous sentons mieux avec nous-mêmes, plus connectés avec nos collègues qui partagent des valeurs et une vision commune. Nous dépensons aussi moins de temps et d’énergie émotionnelle à essayer de créer une connexion entre ce que l’on fait et qui l’on est. Croire que notre travail compte pour les autres contribue à une meilleure qualité de vie, et a un impact significatif sur nos résultats.

Une étude de l’organisation Gallup faite sur 79 000 employés dans 142 pays du monde a démontré que les personnes qui expérimentent un travail au quotidien qui a du sens pour eux, sont plus engagés dans leur travail.

Un cercle vertueux

Les organisations qui emploient ce type de personnes y trouvent également un bénéfice direct puisqu’elles enregistrent une meilleure productivité, un profit supérieur, une satisfaction client plus élevée et un turnover* moins important. Cela crée alors un cercle vertueux, où tout le monde est gagnant et y trouve son compte.

La réussite
Photo by Leio McLaren (@leiomclaren) on Unsplash

2. Avoir la carrière que vous désirez

Chacun a sa propre définition de la réussite. Ce qui peut représenter le succès pour quelqu’un ne le sera pas nécessairement pour vous.

Les différentes visions d’une carrière réussie

  • Certains considèrent qu’une carrière réussie est de gravir les échelons d’une société pour atteindre les plus hauts niveaux de responsabilité.
  • D’autres auront le sentiment de réussir s’ils restent à la même position pendant des années, se faisant respecter pour leurs qualités d’expert, plutôt qu’en assumant de plus hautes responsabilités.
  • Certains autres voient leur carrière comme une mission. Ils veulent ressentir au travers de leur travail, qu’ils accomplissent leur objectif de vie.
  • D’autres encore se sentiront réalisés s’ils font un travail qui leur donne énergie, temps et flexibilité pour accomplir leur objectif de vie en dehors de leur profession.
  • Pour d’autres, ce sera une combinaison de tout cela, et pourra changer en fonction des différentes étapes de la vie.
  • Pour beaucoup, la réussite prend son sens dans les relations de travail. Dans les moments de crise ou de forte pression, la solidarité contribue fortement au bien-être individuel et à la qualité de vie au travail, apportant un certain sentiment de sécurité et de confort.
  • Selon l’étude de l’Essec 6, pour 59 % de ces Français CSP+, réussir sa vie professionnelle, c’est avant tout « créer et savoir distribuer de la richesse », plutôt que « créer et accumuler de la richesse ».

Les clés de la réussite professionnelle

S’il y a autant de visions de la réussite qu’il y a d’hommes sur terre, des chercheurs 3 définissent la carrière comme une série d’expériences professionnelles qui évoluent tout au long de notre vie et la réussite d’une carrière comme un sentiment positif général sur ses choix professionnels et ce que l’on tire comme bénéfices de ces choix. Les clés de la réussite professionnelle sont :

Avoir une vision à long terme de notre carrière

  • Cela permet de reconnaître les opportunités qui se présentent durant toute une carrière, afin d’explorer de nouvelles options, et d’être en mesure de clarifier ce qui est important pour vous sur le plan professionnel et personnel.
  • Cela vous donne une bien meilleure perspective, et vous rend capable de traverser des épreuves temporaires, parfois inévitables pour parvenir à votre but sur le long terme. Ainsi, il vous sera plus facile de prendre des risques ou d’accepter des situations inconfortables si vous avez une vision claire d’où vous voulez aller.

Une carrière durable en accord avec vos valeurs 

Comme pour le développement durable, il important de considérer la notion de “carrière durable“, qui puisse en premier lieu répondre à vos valeurs. Si ce critère est respecté, votre carrière sera plus flexible et pourra évoluer à mesure que vous vous développez, tout en vous assurant des conditions économiques adéquates.

  • D’une part, vous serez moins sensibles aux changements d’environnement ou de conditions de travail si fondamentalement vous êtes engagés dans une organisation qui partage vos valeurs.
  • D’autre part, vous serez plus motivés et engagés, ce qui renforcera votre réputation et vos chances de trouver un emploi qui vous convient.

Une carrière durable qui réponde à un besoin psychologique

Ceux qui développent une “carrière durable” sont à la recherche d’un emploi qui réponde à un besoin pas seulement matériel, mais également psychologique. Cela signifie qu’ils prennent en compte :

  • leur contribution au travail
  • l’alignement du travail sur leurs valeurs
  • le plaisir dans le travail au quotidien
  • l’autonomie dans le travail
  • l’appréciation des collègues et collaborateurs dans le cadre du travail
  • le sentiment de gratitude pour l’opportunité qui leur est donnée de faire ce qu’ils font.

Être en accord avec ses choix

Nombreux sont ceux qui ont l’air de vivre une certaine réussite, selon des signes extérieurs de prestige, comme le statut, le titre, le salaire, le niveau de responsabilités, les prix ou récompenses, la propriété de maisons de luxe ou la voiture qu’ils conduisent. Cependant, ces éléments de mesure ne garantissent pas le sentiment de satisfaction, de fierté, d’accomplissement ou de joie, autant de bénéfices qui nécessitent d’être surtout en accord avec ses choix.

Cultivez vos points forts

La plupart des individus sont plus conscients de leurs faiblesses que de leurs forces. Ainsi, depuis l’enfance, nous avons appris à combler et à surmonter nos faiblesses. L’éducation ne mise généralement pas sur la valorisation des talents mais sur la compensation des lacunes. Or, une bonne gestion des talents est créatrice de valeurs car la performance d’une entreprise dépend directement de l’initiative, de la créativité et des compétences de ses équipes. Ce sont donc vos points forts qui vous permettront d’avancer sur la voie du succès et de réaliser votre plein potentiel.

Chérissez vos échecs

Considérez également les échecs comme l’opportunité d’apprendre et de vous améliorer, de vous rapprocher de votre but tout en vous éloignant de ce que vous ne voulez pas, et continuez toujours d’avancer, sans vous laisser décourager.

Développez votre autonomie

L’autonomie est ce qui permet de garder le contrôle sur sa vie, et de se préserver de la pression des autres, comme des circonstances extérieures. Apprendre à compter sur ses propres moyens apporte liberté et indépendance, tant dans sa vie professionnelle que personnelle.

Voyez grand

Tous ceux qui ont réussi leur vie ont adopté une vision du succès. Plutôt que vous servir de vos limites pour justifier vos échecs, servez-vous en pour découvrir ce que vous aimez faire et explorer votre potentiel, pour vous dépasser. Pour réussir dans l’entreprise de ce qui est important pour vous, vous devez croire en vos rêves. Plus ils seront ambitieux, plus vous trouverez la force et le courage de les accomplir, et plus vous vous développerez. Inspirez-vous des leaders qui ont suivi leur voie et sont parvenus au sommet de la discipline qu’ils ont choisie.

Réussir : Choisir sa carrière
Photo by Brendan Church on Unsplash

3. Être heureux et en bonne santé

La réussite ne se limite pas à l’atteinte d’objectifs professionnels ou de carrière. Si vous êtes concentrés sur votre travail et que vous ne prenez pas soin de votre santé, mettant en péril votre vie ou n’ayant jamais le temps pour les personnes que vous aimez, votre vie n’aura pas grand sens. Le temps étant limité et non stockable, il est dans votre intérêt de l’utiliser de la manière la plus sage et satisfaisante qui soit.

Savoir tracer une frontière entre travail et vie personnelle

  • Passez du temps en dehors du travail

Des études ont démontré que ceux qui prennent du temps en dehors de leur travail sont plus nombreux à expérimenter des émotions positives, sont moins stressés, dépressifs et sont moins exposés au risque de maladie cardiovasculaire. Ils ressentent une plus grande satisfaction au travail et savent mieux gérer leurs priorités.

Une enquête Ipsos 4 a révélé que seuls 66% des Français déclarent avoir l’intention de prendre l’intégralité de leurs congés payés cette année. Une des raisons invoquées est qu’ils n’ont pas le temps de prendre de vacances.

  • Évitez de travailler en vacances ou en week-end

Et pour ceux qui prennent le temps de partir, les vacances ne sont pas toujours synonymes de repos complet. Selon une enquête menée par l’agence d’Intérim Qapa62 % des salariés français répondent aux emails et appels professionnels pendant leurs congés. Plus de 40 % consultent même leurs emails plusieurs fois par jour. Une majorité considère que ce lien avec le travail leur permet de se sentir plus serein. Dans ces conditions, parviennent-ils vraiment à récupérer et à se ressourcer ?

  • Sachez limiter votre temps de travail

Il peut être tentant de passer plus de temps au travail et nombreux sont ceux qui sacrifient leur santé et les gens qu’ils aiment pour l’argent, le statut social ou la reconnaissance. Même pour ceux dont le prestige social n’est pas une priorité, il est facile de tomber dans le piège d’une sur-activité lorsque le travail est passionnant et que c’est un plaisir de partager du temps avec ses collaborateurs.

  • Fixez-vous des priorités

Comment créer cette frontière et passer moins de temps au travail alors ? Des études ont montré que les personnes capables de se fixer des priorités et de créer des relations de soutien mutuel au travail parviennent davantage à trouver la flexibilité dont ils ont besoin et à dégager du temps pour leur vie personnelle. Une étude sur des managers a également démontré qu’il est possible d’obtenir des résultats similaires en travaillant moins. 5

Le développement personnel, le point de départ

  • Il faut bien se connaître pour savoir où l’on veut aller

Pour savoir quelles sont ses priorités, définir son but de vie, connaître ses valeurs, ses besoins, ses aspirations, ses désirs profonds et ses talents, il est primordial de bien se connaître. La réalisation, tant professionnelle que personnelle ne peut donc passer que par le développement de soi et l’introspection.

Chacun de nous possède le potentiel de réaliser une vie accomplie et pleinement heureuse. Nous sommes tous capables d’avoir des relations satisfaisantes, de créer les conditions d’une bonne santé et de la prospérité, de manifester de la compassion pour les autres, et de développer la force et le courage d’affronter et surmonter nos problèmes les plus ardus.

  • La transformation intérieure pour une meilleure qualité de vie

Pour parvenir à cette qualité de vie, la transformation intérieure est le point de départ permettant de manifester nos qualités humaines les plus nobles, conditions nécessaires pour changer notre environnement. Car c’est notre attitude qui détermine notre réalité. Comme un miroir, l’extérieur nous renvoie exactement ce que nous sommes et nous donne l’opportunité de changer. Si notre réalité ne nous convient pas, il est inutile de s’en prendre au voisin. Comme nous n’avons pas le pouvoir de changer les autres, voyez quel comportement vous pouvez changer. En modifiant seulement votre état d’esprit, vous créerez de nouvelles situations et opportunités que vous n’auriez pu imaginer auparavant.

  • Prenons l’exemple suivant :

Imaginez que vous n’êtes pas apprécié au travail. Votre supérieur ne vous considère pas et vous ignore, et cette situation vous déprime et vous fait perdre votre estime de vous. Même si vous parvenez à dissimuler comme vous pouvez votre négativité, vous êtes un être d’émotions et votre corps parle. L’énergie vitale que vous émettez est palpable et les autres penseront que vous n’êtes pas très motivé, ou que vous avez mauvais caractère. Vous pouvez avoir toutes les raisons du monde qui justifient votre mauvaise humeur, et toutes sont “valides”. Vous devez cependant avoir conscience que même si vous pensez avoir raison, cette situation vous fait perdre des occasions de vous développer et de grandir.

  • Comment changer votre réalité ?

Dans cette même situation, imaginez que vous avez confiance en vous et que vous avez la volonté d’aider votre supérieur et l’entreprise qui vous emploie. Voyant votre chef vous ignorer, vous penserez non pas que cela est à cause de vous, mais qu’il est simplement préoccupé par des problèmes dont vous ignorez la nature. Vous aurez envie de lui manifester votre empathie et votre soutien. Sensible à cette attention, votre supérieur aura une réaction différente et vous aurez l’opportunité d’engager un dialogue plus constructif pour comprendre la cause de son attitude négative. Et il est fort probable que votre relation se transforme complètement au point que vous deveniez un partenaire de confiance pour lui. Ce nouveau scénario peut sembler théorique. Or, je l’ai moi-même expérimenté plus d’une fois et ai ouvert des portes inimaginables qui n’existaient pas jusqu’alors.

Par où commencer ?

  • Cherchez vos valeurs personnelles

Le changement de perspective n’est donc possible qu’en développant cette confiance en soi et cette empathie. Pour cela, cherchez d’abord vos valeurs personnelles, qui vous guideront vers vos choix professionnels et personnels. Dans un cadre correspondant à qui vous êtes, vous vous sentirez plus en confiance, en accord avec vous-même, et moins menacé par votre environnement. Cela est valable non seulement au travail, mais dans toute relation humaine.

  • Clarifiez votre direction de vie

En ayant davantage conscience de vos valeurs, en ayant une direction plus claire de là où vous voulez aller, non seulement vous serez plus motivé, mais augmenterez toutes vos chances de réussir. Ceux qui ont l’impression de passer à côté de leur vie manquent le but de leur existence non parce qu’ils sont incapables ou incompétents, mais plutôt car ils ne connaissent pas leur but dans la vie, et vivent sans savoir où aller. Ils passent leur temps à faire ce qui n’est pas important pour eux, car ils ignorent tout simplement ce qui est important pour eux. Si vous souhaitez vous réaliser et reprendre les rênes de votre vie, cherchez d’abord ce qui vous anime, vous fait vibrer, vous reconnecte à votre âme d’enfant. Visualisez-le. Et rapprochez-vous de cette voie, pas à pas.

  • Rallumez la flamme qui est en vous

C’est l’un des secrets de la réussite les plus puissants. Pour faire briller cette lumière intérieure qui est en vous, écoutez votre coeur, votre intuition et cessez de vouloir faire plaisir aux autres ou de vouloir impressionner des gens qui n’en valent pas la peine. Vous savez au fond de vous ce qui vous convient ou vous correspond si vous prenez le temps d’observer ce que vous ressentez. Osez simplement être pleinement qui vous êtes car si vous ne le faites pas maintenant, personne ne le fera pour vous et il y a de fortes chances que vous le regrettiez un jour.

Visualisation

Et vous, quelle est votre vision de la réussite ? Que faites-vous aujourd’hui pour aller dans la direction de ce qui est important pour vous ?

J’espère que cet article vous inspirera à trouver votre but, ce qu’il y a de plus important pour vous, à suivre votre propre voie et à réaliser votre objectif de vie. Merci de le partager sur les réseaux sociaux si vous pensez qu’il peut encourager ou inspirer quelqu’un. N’oubliez pas que l’action d’une seule personne peut faire la différence.

 


Glossaire :

Turnover : Taux de renouvellement du personnel d’une entreprise.

Notes :

1 Livre Psycho-Cybernétique (titre original: Psycho-Cybernetics) , Dr Maxwell Maltz.

2 Livre The Science of success: what researchers know that you should know, Paula J. Caproni, PH.D. University of Michigan, 2017.

3 Chercheurs Jeffrey Greenhaus et Ellen Ernst Kossek (2014), The contemporary career: A work-home perspective. Annual Review of Organizational Psychology and Organizational Behavior, 1, 361-388.

4

5 Reid, Erin. (avril 2015). Embracing, passing, revealing, and the ideal worker image: How people navigate expected and experimenced professional identities. Organizational Science, 26 (4), 997-1017;
Reid, Erin. (28 avril 2015). Why some men pretend to work 80 hour workweeks. Harvard Business Review. Extrait de https://hbr.org/2015/04/why-some-men-pretend-to-work-80-hour-weeks

6 La réussite, c’est quoi pour vous ? https://www.latribune.fr/carrieres/carrieres-salaires/20110310trib000607182/la-reussite-c-est-quoi-pour-vous-.html

7 Quelques exemples de femmes qui ont trouvé leur voie et expérimenté la réussite :

#1 Oprah Winfrey

#2 J.K. Rowling

#3 Frida Kahlo

#4 Maria Sharapova

#5 Beyoncé

#6 Emma Watson

#7 Sheryl Sandberg

#8 Michelle Obama

#9 Tina Turner 

#10 Garance Doré

 

 

 

Partager l'article
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre cadeau de bienvenue : le guide "Trouver sa voie avec son cerveau droit : 7 questions qui ont changé ma vie".